[WIP] Visualisation interactive des sénarios du secteur aérien

Suite à la présentation du Shift et de Supaero Decarbo sur les scénario du secteur aéronautique (présentation très intéréssante qui m’a d’ailleurs motiver à rejoindre les shiters :raised_hands: ) J’ai voulu reproduire leurs résultats pour pouvoir jouer avec les parametres (date de mise en service, etc.)

Jusu’à présent, je n’'ai seulement reproduit qu’une partie des résultats (attendant la diffusion de la notes de calcul pour poursuivre), mais j’en ai déjà fait une page web, disponible ici ( et lien direct vers les figures sans le blabla ).

Vous pouvez « jouer » avec les parametres, et je serais ravis d’avoir vos retours et avis sur l’outil. L’objectif de la page étant d’être assez détaillée pour comprendre ce qu’il y a dernière, mais également rapidement accessible et intuitif… Je ne suis pas certain d’avoir trouvé un juste milieu.

C’est une première pour moi de porter ce type d’outil en page web, j’espère que ça marche chez vous aussi bien que chez moi !
Et si certains ou certaines veulent participer ou étendre l’exeriance, j’en serais également ravis !

1 J'aime

Bonsoir. Je viens a l’instant de poster un commentaire sur le rapport ici [03/03/2021] « Pouvoir voler en 2050 » : Quelle aviation dans un monde contraint ? : le nouveau rapport du Shift sur l’aérien

J ai aussi regarde l’outil que tu as fait ainsi que la description que tu fais en en-tete, et je suis en profond désaccord sur la façon dont tu qualifie les 2 scenarios: plutôt optimiste et l autre conservateur.
Personnellement je les qualifie de trop optimiste et de beaucoup trop optimiste, et parmi bon nombre d ingénieur Aero toulousain que je peux connaître, c est une opinion assez largement partagée.
Quand on connaît la durée de développement aero, tabler sur non pas un avion, mais une gamme d’avion à l’exception des très long courriers dispo en 2035 pour un tel saut technologique est irréaliste. qualifier de conservateur le scenario qui ne retarde cela que de 5 ans n’est pas réaliste non plus.
On peut aussi tres largement douter de l’hypothèse dependant du choix politique et économique qui ferait que l’aero pourrait s attribuer 100% de la produciton mondiale de carburants liquides de-carbonés alors que tous les secteurs doivent se decarboner et que la façon la plus simple est de compter sur ce type de carburant, et tout cela bien sur sans payer les couts juste de leur externalité
par le refus du prix du CO2 et la taxation des carburants fossiles, pour conserver ce régime dérogatoire propose par l industrie elle même a savoir le CORSIA.
Ce rapport est très bien fait, par des gens très compétents, mais contribue a un objectif qui est la captation de subventions publiques considérables pour le développement de ces chimères à commencer par l’avion hydrogène. Se poser la question de l’utilité sociétale de l’aviation telle qu’elle est aujourd’hui est essentiel.

2 J'aime

Bonjour @Pierre-Louis-Vernhes , merci de ton retour.
Pour être franc, je suis completement d’accord avec toi. Personellement, je ne crois pas du tout à l’avions hydrogène, et je considère ces annonces comme étant du green-washing pure et simple.
Cependant, je ne suis pas expert du secteur aéronautique, donc j’ai voulu garder mes jugements personnels potentiellement erronés…

Mais je prend note de ta remarque, des lecteurs non-avertis pourraient être amenés à crois les figures et donc à la possibilités de continuer la croissance de l’aviation telle qu’elle est aujourd’hui, et donc à tord de ne pas remettre en question d’autres aspects.
Je vais corriger le text descriptif, et souligner que les évolutions nécéssaire à soutenir la croissance de l’aviation sont plus que discutable.

1 J'aime