Vulgarisation des travaux du Shift

C’est exactement ce que je disais ce matin en réponse à la présentation de @jaibi. Il y mentionne le film There’s no tomorrow qui en ce sens est très bien fait.

Avec des moyens à notre échelle, investir (du temps principalement) dans des animations graphiques plus explicites et percutantes pour le grand public me semble être une bonne idée.

Je ne sais pas quels sont les supports de Teach The Shift, c’est donc peut-être déjà utilisé, mais en tout cas cette façon de présenter l’information la rend certainement plus accessible, surtout dans les problématiques énergie / climat, où l’élément clé à comprendre est l’impact exponentiel de l’homme sur la planète. Les cours et conférences de Jean-Marc Jancovici me l’on fait comprendre à coup de courbes exponentielles et de règles de trois, mais ça ne parle pas à tout le monde.

Tout comme pour se représenter intellectuellement les échelles cosmologiques, c’est plus facile avec des animations bien foutues.

Bref, je ne sais pas quel pourrait être ma pierre à l’édifice, mais je veux bien en être.

Ça serait très intéressant !
Cela représente quand même un grand travail

Une méthodologie pour moi serait de former des groupes de travail qui travailleront chaqu’un sur un secteur (ou en Regrouper si cela s’y prête)

Faire un résumé et ensuite réfléchir à comment transcrire ça visuellement avec de joli dessin

Faut donc pas mal de monde :slight_smile:

1 J'aime

Bonjour Sylvain,
Très bonne idée. Le motion design est parfaitement adapté à la vulgarisation et la littérature abonde en ce sens, il y a même des études sur les guidelines pour maximiser l’impact des vidéos sur la compréhension et l’apprentissage. (J’essaierai de les retrouver à l’occasion).

Je suis prêt à aider si besoin.

Bonjour Sylvain,
Je suis également convaincue qu’il est important de vulgariser, d’informer, d’aider a la compréhension et à la discussion autour des travaux du Shift et thématiques qu’il aborde. Je suis toujours ébahie par l’absence de communication en amont d’une décision et des critiques qui pleuvent ensuite sur la pseudo « résistance au changement »… Bref, je n’en dirais pas plus ici, et je signe sur la liste des volontaires pour bosser sur la vulgarisation et l’information préventive s’il en est (référence faite aux risques).
A vous lire,

Bonsoir,

Merci pour vos retours et vos propositions de participation…
J’ai commencé à échanger avec certains et avec l’organisation du Shift Project pour voir si le projet peut être retenu, auquel cas un appel à volontaires pourra être lancé nationalement.
L’idée évolue dans mon esprit car pas mal de gens sont, c’est vrai, déjà assez sensibilisés au sujet. La vulgarisation serait certainement utile pour donner davantage d’ordres de grandeur et de priorités aux acteurs, mais ce n’est pas suffisant, il faut trouver moyen de les inciter à agir, et là le sujet est autrement plus difficile ! Tous les outils sont bons à imaginer pour cela… et encore une fois nous auront besoin de Shifters géniaux :wink:
Certains ont testé / utilisé l’application smartphone WAG (We Act for Good) du WWF ?

Salut Sylvain,
Pas testé. :frowning:
Tu dis « donner davantage d’ordres de grandeur et de priorités ». Je pense que ce serait un travail de synthèse et de ‹ pragmatisation › de l’information TRES utile. Ce serait un job très ciblé, une opération ponctuelle.
Une base utile sur laquelle des Shifters géniaux pourront s’appuyer pour inciter des tiers à agir. :slight_smile:
Voyons quels sont les autres avis et commentaires inspirant.

C’est une excellente idée.
Il y a 2 ans, deux Shifters s’étaient lancés dans une telle aventure. Et c’est une sacrée aventure, sans aucun doute. Et extrêmement gourmande en temps.
Voici les deux animations qu’ils ont produites :


Et puis un autre bébé, humain celui-là, est né, et « curieusement », il s’est soudain accaparé tout leur temps disponible O:-)
5 J'aime

Elles sont top les 2 vidéos, c’est exactement à ça que je pensais.

Les 444 vues de la seconde au moment où j’écris ces lignes laissent entrevoir l’effort qu’il va falloir faire, et l’ingéniosité donc il va falloir faire preuve, pour diffuser largement ces idées… Au vu de ces compteurs c’est sans doute là que tout ce joue (c’est bien d’avoir des supports au top, mais c’est encore mieux s’ils sont vus !)

ACTION : We Act for Good téléchargé.

Je vois enfin une recette précise pour fabriquer un produit WC maison.
Heureusement que j’avais récupéré (par hasard) une balance de cuisine.
Néanmoins, je vois 2 produits inconnus : le percabonate et du tensioactif. je suppose que je trouverai ça à un des magasins bio où je me rends régulièrement.
Voilà, ça c’est un obstacle pour moi, CAR : je vais devoir passer du temps… en plus je vais devoir parler à un vendeur, en ces temps de Covid on s’en passe franchement… j’essaierai aussi d’y aller en heures creuses afin qu’il n’y ait pas de monde.

Un mal pour un bien.
Il faut TOUT ré apprendre. Et donc dés apprendre aussi :wink:
C’est couteux en temps et en investissement mental, je vous le dis.

Et fera-t-il aussi bien que ‹ mon canard wc habituel › ?
Aie aie aille :wink:
A SUIVRE.

Bonjour @fgaunet, je pense que ton dernier message n’est pas dans le bon fil de discussion :wink:

Bonjour Gilles,
Merci de ta vigilance, mais si si, je suis dans le bon fil : je répondais à SylvainF, au sujet de WAG (We Act for Good) du WWF.
En lien : pour ma part, comme je le dis plus haut, je pense très utile de faire une échelle des changements d’actes qui sont prioritaires en fonction de leur production de carbone, et aussi de grader leur facilité de mise en œuvre.
Et aussi pour rebondir sur ce que tu dis ‹ c’est bien s › ils sont vus’ : si nous voulons ‹ décarbonner › la planète, c’est bien si nous arrivons à modifier nos pratiques. Et ceci peut ne pas être aisé…

Ah merci ! Je n’avais pas vu passer le message et je ne comprenais plus le lien avec le sujet d’origine (vulgarisation des travaux du Shift => produits WC maison :sweat_smile:)

Je comprends !
Pour Sylvain : un pb donc, avec cette appli, c’est qu’elle mélange gestes décarbonnés et gestes écologiques…
Et ce qui ressort de ce fil, me semble-t-il c’est que Informer / Vulgariser sur le réchauffement climatique est une chose ; sur les gestes prioritaires pour décarbonner, voire pour préserver la planète, c’en est une autre. Et comment mettre en place ces gestes me semble être encore autre chose : nous devons ‹ réapprendre de TRES nombreux gestes de la vie quotidienne ›.

1 J'aime

Elles sont géniales, ces vidéos !
Du coup, je me suis abonnée :grinning:
Je vais certainement utiliser celle de l’empreinte carbone pour un projet avec des lycéens (certainement aussi le faire traduire en espagnol, puisque c’est ce que j’enseigne)
Merci pour le lien
Sandrine

Oui Florence, c’est ce que je reprocherai essentiellement à cette appli : elle ne donne aucune indication quant aux priorités et elle mélange tous les genres. En plus c’est pas vraiment ludique même si c’est très bien fait.
En tout cas l’appli c’est une piste que je trouve très intéressante car c’est un moyen de créer de l’interactivité, et donc de s’adapter à la personne que l’on touche…

Franchement chapeau bas à nos deux Shifters qui ont très bien bossé sur ce coup là !
Bon maintenant le problème est, suivant ma petite expérience, qu’ils ne devraient guère être disponibles avant quelques années !
A nous donc de prendre le relais les amis :smiley:

Oui, c’est un peu dommage qu’elles ne soient pas plus connues, ne serait-ce qu’au sein des shifters pour aider à la vulgarisation. C’est la première fois que j’en entends parler depuis que je suis ici :frowning:
Et même s’il n’y en a que deux avec peu d’espoir d’avoir une suite rapidement, ça montre l’importance d’avancer sur le sujet de regrouper les différentes ressources disponibles à la vulgarisation (le podcast, les formation TTS, les vidéos de JMJ ou encore différents jeux de slides proposés par différents shifters, …)

Salut Markbr, merci pour ton aide. Si tu remets la main dessus merci de partager STP on commence à réunir des ressources…

Hello,
Voici l’article référence : CBE Life Sci Educ
Il y a une rapide revue de littérature en intro qui donne d’autres sources notamment pour des meta analyses d’évaluation de l’impact d’une vidéo sur la transmission de l’information ou de l’apprentissage.

Ensuite ils abordent les guidelines.
Beaucoup d’éléments interessants dans le corps de l’article et surtout le tableau qui donne toutes les recommandations appuyées d’exemples. (épurer le background, no music, codes couleurs etc).

Les take away points sont :

  • Keep videos brief and targeted on learning goals.
  • Use audio and visual elements to convey appropriate parts of an explanation; consider how to make these elements complementary rather than redundant.
  • Use signaling to highlight important ideas or concepts.
  • Use a conversational, enthusiastic style to enhance engagement.
  • Embed videos in a context of active learning by using guiding questions, interactive elements, or associated homework assignments. (cette dernière est difficilement applicable hors d’un module de e-learning).

Enfin, il y a une dernière idée que je trouve particulièrement pertinente. C’est ce que fait « Sciences étonnantes » dans ses vidéos de vulgarisation, il mets systématiquement un lien pour un billet de blogue qui approfondit les thèmes abordés, sources les infos etc. Ca permet à ceux qui le veulent d’aller plus loin suite à la vidéo. :slight_smile:

2 J'aime

Merci @Markbr pour ce partage, je le rajoute dans notre bibliothèque de ressources !