Trop de sobriété numérique chez les Shifters ? Shifters, où êtes-vous?

Bonjour,
Je viens de jeter un oeil aux chiffres de nos réseaux sociaux :

Comment peut-on espérer une diffusion de nos idées si même les Shifters ne suivent pas ?
Je vois les communications régulières sur la Big Review. Est-il utile dans ces conditions de les diffuser ?
N’y a-t-il pas un appel à la mobilisation à lancer ? L’année 2021 deviendra-t-elle numérique ?

Aux-armes, les Shifters !!!

8 J'aime

Tu écris 10 000 Shifters. C’est 10 000 personnes inscrites sur Discourse ? Quand tu regardes le nombre de personnes qui ont un « badge » ici, les chiffres donnent une image différente de la situation :

2394 ont « lu quelques sujets »
767 ont aimé un message
318 ont « participé pendant plusieurs semaines »
294 ont complété leur profil
261 personnes ont été mentionnées
195 membres ont lu le règlement
176 personnes ont été citées

Donc j’ai l’impression qu’on a plutôt 300 personnes actives, ~2400 passives et ~7600 qui sont inscrites et qui ne savent pas que faire de plus.

Pour la page LinkedIn, c’est normal car le service est activement promu ici (on nous demande notre compte à l’inscription, etc.). Mais LinkedIn est aussi un des réseaux sociaux qui est le plus critiqué dans l’interaction qu’il offre, et je ne mettrais pas trop d’espoir dans l’activation de ce réseau dont la constitution doit correspondre en plus mauvais à ce qu’on voit ici.

Pour les autres services, on dirait que ça correspond en gros aux chiffres des personnes actives ici, même si les groupes ne se recouvrent pas forcément (on peut avoir des sympathisants qui ne viennent pas jusqu’ici).

Au regard des chiffres du serveur Discourse, je pense qu’il serait plus efficace de faire un travail sur les ~2400 membres qui se sont intéressés à quelques messages et qui ont probablement quelque chose à dire/faire. Et si je peux me permettre, ils sont « captifs » puisqu’ils sont connus et ont indiqué un intérêt pour l’association. Arriver à toucher 10% de ce groupe ça doublerait presque le nombre d’actifs.

5 J'aime

@Laurent_Porez petit élément de réponse en prenant mon cas :

  • Je n’utilise pas Facebook.
  • J’ai remis à jour mon compte Linkedin lors de mon inscription à l’association après plusieurs années sans m’y être connecté.
  • Je n’ai pas de compte Twitter.
  • Je n’ai pas de compte Instagram.

En effet, ce serait bien de se mobiliser plus, mais dans les personnes qui sont adhérentes à l’association, il y a des gens passifs qui s’informent et soutiennent silencieusement le mouvement.

@jchelary il s’agit de 10 000 adhérents à l’association des Shifters.

4 J'aime

Je n"ai jamais eu Instagram et twitter, j’ai arrete facebook

2 J'aime

!!! Incroyable ! Mais ces 10 000 adhérents (donc moi, mais je n’ai toujours pas reçu d’info après le payement de ma cotisation) ne sont pas tous ici, n’est-ce pas ? Ils utilisent quels canaux de communication ?

Je ne sais plus comment se passe l’inscription à la newsletter des Shifters (le premier pas pour rentrer dans l’association), mais il serait probablement intéressant de donner les liens des différents réseaux dès cette première étape.
Je penses que beaucoup de gens ne savent même pas que les pages Les Shifters existent.
Ils suivent peut-être The Shift Project et ne se sont pas posé la question s’il y avait une page supplémentaire pour les Shifters.
Je dirais qu’il faudrait également rappeler l’existence de ces pages régulièrement dans les mails de la newsletter, en rappelant quelques règles de fonctionnement des réseaux sociaux.
En effet, beaucoup de gens n’ont peut-être même pas conscience que liker/commenter/partager un post permet d’accroître sa visibilité via les algorithmes.
Il faut donc largement conseiller aux Shifters de, au moins, mettre un like sur tout les posts des Shifters qu’ils voient, peu importe le contenu.

6 J'aime

Salut JC,

En effet, ce forum ne représente pas l’ensemble des Shifters. Parmi les 10 000 personnes inscrites, on n’a qu’environ 3000 cotisants (estimation de ma part selon les dernières infos que j’ai, non mises à jour).

Le forum compte un peu plus de 2700 inscrits.
Les groupes locaux utilisent des canaux internes plus instantanés que le forum ; les membres ne sont donc pas toujours inscrits et/ou actifs ici si les interactions dans leur groupe local leur suffisent.
Et parmi les inscrits du forum, on semble avoir un ratio normal de niveaux de participation (un certain nombre qui intervient peu ou pas, mais qui parfois lit beaucoup, une majorité qui intervient de temps en temps, et une minorité qui intervient énormément).

Donc la dynamique semble dans les clous de ce qu’il fallait attendre.

Par contre, concernant les pages sur les réseaux sociaux, je suis tout à fait d’accord qu’il faut les promouvoir, et au moins être sûrs que leur existence se retrouve quelque part facile d’accès.
@ulysse, c’est rajoutable dans la to do list ? :grin:

1 J'aime

Comme d’autres, je n’ai ni compte Facebook, ni compte Twitter, ni compte Google.

Concernant LinkedIn, je suis dans le groupe Shifters, mais il n’est pas très actif, donc je ne pense jamais à voir ce qui s’y passe.

Concernant Instagram, je n’avais même pas pensé à aller voir s’il y avait un compte. Je l’ai ajouté, mais de mon point de vue la taille du groupe et le type de posts qui y sont faits ne donnent pas très envie d’en voir plus de ce côté.

Enfin, j’ajouterais concernant le nombre d’inscrits sur le forum vs. le nombre de gens réellement actifs qu’il n’est pas forcément facile d’entrer dans les échanges :

  • Je trouve l’adhésion mal intégrée dans le processus. Le fait qu’il faille payer une cotisation n’est pas particulièrement clair, et une fois que l’on a payé… il ne se passe absolument rien à côté. Rien de différent par rapport au fait de ne pas avoir payé à première vue.

  • Beaucoup d’échanges se passent hors forum (WhatsApp, Slack, etc.), notamment sur des groupes de travail spécifique. C’est peut-être plus facile pour l’organisation des travaux, mais cela a tendance à éliminer ceux qui n’ont pas de compte sur ces plateformes, et même en premier lieu masquer toute activité. Une nouvelle personne qui arrive ne sera pas au courant de ce qui se passe, à moins de fouiller dans les tréfonds du forum pour retrouver l’existence de ces groupes. Au final, le forum ne parait pas particulièrement actif, et la moitié des nouveaux posts semblent être des présentations de nouveaux membres.

  • De nombreuses discussions paraissent assez intimidantes et il est souvent difficile d’intervenir en plein milieu d’échanges entre membres semblant être extrêmement documentés.

8 J'aime

Un petit marquage pour @Maria dans le cadre de la promo du forum, et @Fanny35 pour l’intégration du forum dans la procédure d’accueil :slight_smile:

1 J'aime

Au sujet des infos de base, je vois dans la rubrique « Présentation » encore 2 personnes qui n’ont pas eu de réponse à leur premier message. Je pensais faire ça ce matin mais j’ai réalisé qu’il y avait peut-être un modèle de réponse qui incluait les infos minimales, mais sans le trouver, donc j’ai laissé tombé et j’allais relancer l’affaire dans la journée, mais ce fil me paraît approprié…

Il y a une équipe dédiée à l’accueil qui répond aux présentations et réfléchit à l’amélioration du parcours du nouveau Shifter. Tu peux toujours répondre à titre personnel, ou voir avec Fanny s’ils ont besoin de renfort si tu souhaites intégrer la Cellule Accueil :slight_smile:

1 J'aime

@accueil
Je signale la discussion à l équipe d’accueil :slight_smile:

Indépendamment de l’équipe accueil, il ne faut pas hésiter à accueillir un nouveau shifter « à titre personnel », surtout si quelque chose dans son parcours/son expérience t’intéresse. Tu n’es pas non plus obligé de mettre toutes les infos, juste celles qui te viennent à l’esprit, charge aux autres accueillant de compléter ce qu’il manque

2 J'aime

Oui, ça c’est ce que je fais parfois quand quelque chose m’accroche dans un profil (j’essaye de les lire tous).

2 J'aime

C’est une super démarche, merci :slight_smile:
Je pense que c’est bien que les nouveaux n’aient pas seulement notre message d’accueil, qui est un peu formaté même si on fait un effort pour le personnaliser autant que possible, mais aussi des échanges plus spontanés et directs. Donc sens toi très libre de répondre comme tu as envie et quand tu as envie !

1 J'aime

Je me sens très très libre, merci :wink: C’est juste qu’avec le décalage horaire, j’arrive en général sur le forum à une heure où la plupart dorment (sauf toi, on dirait :wink: ) et hier j’ai vu qu’il y avait 4 personnes et je me suis demandé si je pouvais faire quelque chose. Mais ce qui compte c’est que finalement les 4 ont eu un message d’accueil donc c’est parfait. Donc tout va bien !

1 J'aime

Merci pour toutes ces réponses.
Si je résume un peu :

  • Il y a des Shifters qui n’utilisent pas les réseaux sociaux. A priori, il est illusoire de les mobiliser là dessus
  • Il y a un gros manque de visibilité de nos réseaux sociaux, à part linkedin pour lequel il y a eu un appel à ralliement l’année dernière. on doit pouvoir faire quelque chose pour ça : Message épinglé sur le forum (@ds.laetitia ?), diffusion vers les groupes locaux (@Corentin & @QuentinLancrenon ?), newsletter (?), mensuelle ?

Bref, on peut améliorer la visibilité de nos RS, mais ça nécessite qu’il y ait une volonté du CA ou BE des Shifters, d’où ce post sur le canal « Question au staff » :yum:

1 J'aime

J’avoue que cela faisait quelques semaines que je n’avais pas jeter un œil au forum, le fait que je sois en train de clôturer mon activité pro n’est pas étrangère à cela mais pas seulement. Il y a énormément d’informations qui circulent mais très peu d’actions. En gros nous sommes la et nous attendons. J’ai bien vu passer les demandes de bénévolat mais cela reste pour moi assez flou, j’ai candidaté (d’ailleurs sans saisir vraiment les objectifs de la mission, rédigés dans un vocabulaire extrêmement technique et bureaucratique) car j’ai envie d’agir mais je n’ai pas eu de retour. Je pense donc aller directement voir le maire de ma future commune pour discuter avec lui de ce qu’il comprend de la transition énergétique. En fait il faudrait rédiger une sorte de charte simple pour les adhérents en leur indiquant ce qu’on attend d’eux, sans quoi j’ai bien peur qu’ils soient nombreux à êtres démobilisés, ce qui à mon avis n’était pas le cas lorsqu’ils ont franchis le pas de l’adhésion. Ca ne reste que mon avis.

5 J'aime

Concernant les appels à mission, si tu n’es pas sur d’avoir saisi l’objectif, peut-être que c’était une mission sur un sujet très technique ? Sinon il ne faut pas hésiter à poser des questions, par exemple sur ce forum (il y a généralement un topic de créé pour les appels à volontaires) ou à la personne en charge de l’appel (son mail est parfois renseigné dans le formulaire d’inscription), tout n’est pas parfait et savoir qu’un appel n’est pas compris peut être une alerte importante.
Pour le reste de l’accueil une équipe est sur le sujet et structure ça, je ne doute pas qu’ils prendront en compte ta remarque. Je ne pense pas que l’association « attende » quelque chose de spécifique d’un adhérent (si ce n’est d’adhérer à la vision du Shift), ce qui fait qu’il y a énormément de choses qui sont faisables, très différentes selon l’expérience, le temps, les connaissances de chacun. A propos de charte, est-ce que tu as lu la charte des Shifters et qu’en as-tu pensé ?
Pour ce qui est du forum, c’est effectivement plutôt un lieu d’échanges variés, que ce soit pour se former, informer ou éventuellement se rapprocher de shifters avec un intérêt commun. La partie « action » se fait plus dans les projets, les groupes locaux et bientôt les groupes thématiques
Il y a aussi pas mal d’autres de choses en cours sur lesquelles beaucoup peuvent intervenir : la big review (le questionnaire, sa diffusion, la participation à une réunion ou son organisation), la promotion de type réseaux sociaux comme évoquée par @Laurent_Porez, participer aux mensuelles , se former sur drillster…

Je me sens un peu dans le même cas. J’ai postulé pour du bénévolat mais je n’ai rien reçu après. Pareil pour la cotisation, aucun accusé réception de la part de l’association. Bref j’ai l’impression de tourner un peu en rond.

2 J'aime