Shell condamné, notamment pour ses émissions de "scope 3"

Hello,

Je me permets de créer ce sujet car je n’ai pas vu passer l’article. Shell a été condamné récemment par la justice néerlandaise car ses activités ne sont pas en ligne avec l’accord de Paris.
On voit ici que le « combat écologique » entre de plus en plus devant les tribunaux.

Un point important de cette condamnation est que le tribunal a tenu compte des émissions de CO2 dues à l’utilisation du pétrole vendu par Shell, c’est-à-dire que Shell est responsable du fait que des gens achètent du pétrole pour le brûler. On appelle ça le scope 3: les émissions dues à ses fournisseurs ou à ce qu’un client fait des produits et services que l’on vend.
Cette décision est notamment motivée par les travaux d’ONG ou d’associations (Carbone 4 est cité par exemple, parmi d’autres), ce qui démontre une fois de plus que le travail des associations n’est pas inutile.
C’est un point très important: 85% des émissions de Shell sont du scope 3. On voit mal comment Shell pourrait se conformer à cette décision sans arrêter ses activités (~70% du chiffre d’affaire de shell vient du raffinage et de la distribution).

On pourrait discuter de la portée d’un tel jugement et de quelles seront les sanctions, s’il y en a. On peut aussi se demander de la philosophie du jugement: est-ce que McDo est coupable de l’épidémie d’obésité car des gens mangent leur burger ? est-ce que heineken est coupable de l’alcoolisme ? (outre toute activité de publicité mensongère)

On peut aussi se demander du rôle que devrait jouer le Shift ou carbone 4. Doivent-elles rejoindre des actions en justice ? Produire des rapports ciblés sur une entreprise ou une autre ? Je ne pense pas que ce soit le cas. La philosophie a toujours été de discuter, d’éduquer, les entreprises (approches différentes, mais complémentaires, d’autres greenpeace par ex.). Il paraît difficile de lier une quelconque relation en produisant des rapports à charge.
En tout cas lorsque le shift ou autre produisent un rapport, celui-ci pourra être utilisé en justice pour des cas précis. La portée - et la responsabilité - des travaux du shift est décuplée.

Bonne journée à vous

Vous trouverez l’argumentation du jugement ici:
https://uitspraken.rechtspraak.nl/inziendocument?id=ECLI:NL:RBDHA:2021:5339

2 J'aime

Merci pour ce partage !

L’article manque une occasion d’apporter une réelle plus-value critique… Tu en dis plus qu’eux finalement :smiley:

Pourquoi Shell et pas les autres ? Parce que les associations des Pays-Bas se sont attaquées à l’entreprise « locale » ? Si c’est bien le cas, je vois mal les Américains faire pareil avec Exxon, par exemple, ça me semble pas dans leur culture et leurs sensibilités…

Deuxième chose : si les pétroliers cessent d’extraire des ressources fossiles, on fait comment ? C’est l’effondrement assuré en version accélérée si de l’autre côté, les politiques et les citoyens ne suivent pas le rythme pour s’y préparer sérieusement.

Sinon, sur le fond, c’est encourageant de voir que les pays et les entreprises commencent à être condamnés. Un peu tard, mais mieux que rien. Et c’est encourageant aussi que les acteurs de la décarbonation puissent fournir des bases. On avance lentement :sloth:

Pour diminuer leurs émissions, les pétroliers ne doivent pas arrêter les ressources fossiles très rapidement ( cf ENGIE qui diminue ces émissions sans arrêter le gaz). De plus, ils savent qu il y aura moins de pétrole donc ils changent de business modèle. Et on vivra peut-être dans un monde type PTEF, sans voyages en avion… pour que ce soit une décroissance voulue et non un effondrement.