Proposition de pistes d'adaptations à un monde en contrainte énergétique

Bonjour les Shifters,

je m’appelle Guillaume et je participe autant j’en ai la possibilité à des actions des Shifters.
En parallèle, depuis un bout de temps, je me dis que c’est essentiel de tirer un constat sur différents sujets mais que souvent on ne donne pas de pistes pour s’y prendre, concrètement.

Par exemple, il est clair qu’il va falloir diminuer la consommation de produits animaux mais il est rare qu’on donne dans le même rapport ou article des infos sur comment s’y prendre. On peut dire la même chose de la sécurité alimentaire, des produits de consommation, etc.

Alors voici un essai qui va dans ce sens, Facteur Résilience. Il s’agit de faire des vidéos très pragmatiques et très pratiques sur des pistes d’adaptation.

Voici le teaser:

Et voici la première vidéo d’introduction:

Dans un premier temps, je vais me concentrer sur:

  • « végétaliser son alimentation » (comprendre des recette simples et quelques infos de nutrition essentielles).
  • aborder la sécurité alimentaire à travers l’agriculture urbaine (comprendre montrer les bases, montrer ce qu’on fait avec Veni Verdi sur les toits des écoles)
  • présenter comment concevoir ses achats vestimentaires comme des investissements (qu’est-ce qui est durable, se répare, etc)
  • et enfin comment réparer nos dos cassés par des années devant un PC (comprendre aborder les bases du renforcement fonctionnel ou GST).

Idéalement, par la suite, j’aimerai bien qu’on puisse « reviewer » ce que je publie. Et puis vous avez sans doute plein de bonnes idées aussi!

Tout est en Creative Commons. J’espère que la démarche vous plaira.

A très vite!

12 J'aime

Chouette concept! Format sympa ! Hate de voir la suite!

1 J'aime

Tres belle initiative, j’attends avec impatience la video suivante.

1 J'aime

Bonjour à tous,

Voici la nouvelle vidéo, thème de l’alimentation. Montrer qu’il est facile de cuisiner plus végétal et casser quelques idées reçues :wink:

Bon visionnage.

2 J'aime

J’adore ta démarche d’expliquer la théorie puis d’illustrer en pratique.

Bon, je fais un retour sur ce que tu peux améliorer, ce qui veut dire que j’ai rien à redire sur le reste :smiley:

Au niveau du format, le contenu de cette vidéo pourrait être raccourci. Toute la partie où tu cuisines pourrait être accélérée et plutôt faire une succession de plans plus courts, juste pour comprendre l’idée des différentes étapes. On voit que tu as déjà essayé d’accélérer et couper, mais ça laisse toujours une impression de lenteur. Donc vraiment, n’hésite pas à élaguer encore dans pareils cas : la vidéo raccourcie prendra moins de temps à regarder, donc sera peut-être vue par plus de monde.

Au niveau de ton élocution, c’est plutôt bon mais tu pourras encore t’améliorer en fluidité, à mon avis au fil des épisodes ça se fera naturellement. J’ai envie d’accélérer la vidéo pour écouter en plus rapide en fait.

Au tout début, tu dis bien de diminuer la résolution (toutes les vidéos devraient commencer par ça !), mais les gens normaux ne savent peut-être même pas que cette option existe. Donc comme tu es sur Youtube, si tu as le temps de mettre le symbole de roue, ou carrément une flèche qui montre ce symbole sur le lecteur (comme l’avait fait le Shift pour sa présentation du travail sur la contraction de l’offre pétrolière), en indiquant 144p, c’est plus clair.

Je m’interroge quant à l’utilité d’un générique sur Youtube (le logo et un jingle suffiraient selon moi). Je veux bien approfondir la question, parce que à titre tout à fait personnel, c’est quelque chose qui m’agace :sweat_smile: ça fait 12 secondes « perdues » (+ émissions de co2 de visionnage :smiley: ) à chaque épisode. Si d’autres veulent rebondir sur cet aspect, ça m’intéresserait.

Et enfin, on voit beaucoup ta tête (et heureusement que c’est ta tête :rofl: ), et tu n’as peut-être pas les compétences ou le temps pour faire ce que je vais suggérer (que tu fais déjà partiellement dans les coins), d’illustrer tes propos. Tu parles d’acides aminés, j’aurais imaginé une animation en plein écran qui explique ça visuellement par exemple, histoire d’associer audio + visuel (redondance de l’information par des canaux différents, c’est un principe pédagogique :slight_smile: )

Wala. Tout ça peut paraître très négatif, mais ça l’est en vrai vraiment pas, je soutiens totalement ce que tu fais et le contenu, et j’espère que tu pourras arriver petit à petit à optimiser le résultat avec l’expérience !

3 J'aime

Bonjour Laetitia,

et bien merci de ta réponse complète.
J’apprécie vraiment la bienveillance de tous les retours que j’ai eu, ici ou ailleurs, jusqu’à maintenant. C’es très motivant!

Alors concernant les tiens, il y des des points que j’hésitais à modifier en me demandant leur importance et d’autres qu’on m’avait déjà notifié (et qui n’en sont donc que plus important à améliorer).

  • Cuisine: on m’a fait remarquer maintes fois la longueur de la partie cuisine. Je voulais un feeling « détente » mais on me disait que certains font des recettes en 15s sur TikTok. Donc sans aller jusque là, je ferai plus condensé une prochaine fois. Et peut-être que je garderai une version longue en annexe pour ceux qui veulent voir plus précisément les étapes. J’essaye de penser aussi à l’ado qui commence à cuisiner et pour qui ce qui nous parait aller de soit n’est peut être pas si évident.

  • Vitesse: le rythme n’est pas encore top en effet. Il m’arrive de me le dire en montant. A améliorer, c’est sur!

  • Résolution: Bien vu pour la résolution. J’ai up en 720p d’ailleurs (au lieu de 1080p l’autre fois) et je vais voir pour faire un genre d’animation montrant comment descendre.

  • Générique: J’aime bien avoir une idée de ce qui se trouve sur une chaîne en général. De plus je trouve que ça peut mettre une ambiance pour le reste. Là on est plus dans le choix « éditorial ».

  • Production: en effet, c’est une combinaison de montée en compétences et de temps qui donne le résultat actuel. Vidéaste/vulgarisateur, c’est une activité que je découvre. Je me rends compte que ce n’est pas facile: script (et relecture/discussion), prise de son, prise d’image (éclairage, focus, qui n’est souvent pas bon dans mes plans, cadrage), le montage (c’est le plus long), l’ajout d’inserts puis texte, références, réseaux sociaux. Ce sont de multiples métier et logiciels sur lesquels je me fais conseiller au fur et à mesure. Je tente de tout faire sur du logiciel libre par ailleurs: Gimp, OpenShot, Inkscape. La qualité devrait grimper au long des épisodes :wink:

En merci d’avoir pris le temps de faire ce retour.

Guillaume

2 J'aime

Merci à toi, le travail de vulgarisation est super important, et je me réjouis de voir tes avancées ! Courage pour maintenir le rythme, ça a l’air en effet chronophage et passionnant d’apprendre tout ça :slight_smile:

1 J'aime

Bonjour à tous,

pour cette nouvelle vidéo, on parle de notre posture de travail. C’est le premier maillon de la résilience physique. Alors après avoir fait un tour du côté de Jean-Marc Jancovici et de Philippe Bihouix, vous trouverez quelques exercices pour se renforcer.

J’ai essayé d’intégrer plusieurs conseils de cette discussion pour la forme.
J’espère que ça vous plaira.

Bonjour à toutes et à tous,

voici la dernière capsule avec comme thème l’agriculture urbaine!
Intrants et calories, est-ce une pratique utile? On va faire une « règle de trois » pour en savoir plus…

1 J'aime

Il a fallu que je remette la vidéo en ligne pour des questions de copyright (d’une piste audio qui était normalement libre de droit).

Bref, voici le nouveau lien:

A bientôt et encore merci pour les encouragements :wink:

1 J'aime

Top !

Pour la composition du sol, il manquerait un schéma qui reprend toutes les couches du sol avec leurs caractéristiques symbolisées par des pictos.
Dans les intrants, tant qu’on éliminera nos propres déchets organiques (nos toilettes vont à l’égout, puis à l’océan), il y aura une « fuite » dans le cycle terre -> plante -> nourriture, donc un appauvrissement du sol de manière générale.

Tu parles très rapidement de l’hydroponie, mais si on ne sait pas ce que c’est, on ne comprend pas. J’avais déjà lu rapidement un truc dessus donc je sais en quoi ça consiste, et malgré ça ça a été très vite, donc soit développer, soit zapper ou développer dans une autre vidéo.

Pour les bruitages, dont l’origine est bien reconnaissable, pas de souci de copyright ?

5% d’agriculteurs (micro en plus) ça me semble peu, quand on sait qu’avant la révolution industrielle ils représentaient 2/3 de la population. D’où vient ce chiffre ?

Comme on aime les graphes chez les Shifters, voici une autre remarque :smiley: :

image

1 J'aime

Merci pour ces retours pertinents.

J’ai d’ailleurs eu un autre retour sur l’hydroponie. Sur le site sur lequel je pratique, c’est fait de manière « électricité + NPK » mais j’ai été un peu trop réducteur en disant que ça n’était ‹ que ça ›.

Très bonne remarque sur le problème de la non circularité de nos méthodes de collectes des déchets dont les toilettes. Il me semble qu’une petite partie est collectée dans certaines stations d’épuration pour faire des engrais mais c’est marginal.

Le chiffre de 5% c’est juste 3/60 (le 3M vient du rapport « Bio régions 2050 » en lien et le 60M était grossièrement la population française alors qu’en effet, nous sommes plutôt vers 67). Mais en fait j’aurais du prendre la population active plutôt. On aurait donc eu 3/30 c’est à dire 10%
Peut-être l’ajouter en sous titre « c’est à dire 10% de la population active ».

Pour les sons, je pense qu’on peut admettre qu’on est dans un cas de « faire use » d’autant plus que les vidéos sont en Creative Commons. Sinon il faudra que je les change…

Et finalement, j’ai eu un peu de mal à terminer cette vidéo. Deux weekend, plusieurs soirs de semaine…sans compter les prises de vue. J’ai touché ma limite. Je vais retourner vers 10 mins pour la prochaine. Il s’agit des vidéo d’intro donc je désire planter un peu le décors.

Pour les prochaines, je pense aller vers un format plus efficace: un point théorique et un point pratique (recette, mouvement, conso, agri). Le tout devrait être plus proche de 5 minutes idéalement.

Et à côté j’aimerais peut-être faire des hors série. Par exemple montrer une démarche qui mêle zéro déchet et touche artistique (et où je ne suis donc pas protagoniste).

1 J'aime

Salut les Shifters,

une première approche du complexe sujet des vêtements.
Acheter moins, moins polluant, plus intemporel, réparable. J’essaye d’apporter quelques pistes.

En fouillant dans des études, je me suis vite rendu compte que selon le type de vêtement, l’endroit où il est fait, son design, etc…il est très difficile de donner autre chose que des grandes lignes.

Pour des points plus précis, ce sera dans de futures vidéos (plus courtes).
C’est promis, je retourne vers un format plus simple.

Encore merci à ceux qui m’ont aidé!

  • 0:59 éthique, bas carbone, esthétique, j’aurais mis ces trois mots écrits sur le côté pour mieux accrocher et donner du punch à ton discours
  • quand tu parles de l’exploitation humaine vers 2:20, tu adoptes le même ton que pour le reste, tu peux encore progressivement travailler la variation de la façon dont tu parles pour que ce soit plus naturel, plus fluide, ou simplement mettre un « accent » différent sur tes propos en fonction de leur contenu - pour le moment, le ton est très factuel et « égal » sans s’adapter au caractère choquant de ce que tu dis, dont les gens sont peut-être pas au courant
  • les vidéos d’événements qui sont arrivés mériteraient un commentaire écrit qui donne la date, le lieu et le « nom » de l’événement (l’usine au Bengladesh)
  • quand tu dis des gros mots bipés, même commentaire que plus haut, ton expression reste trop neutre
  • 3:40 zéro :smiley: bon, j’en ai par contre un dans une « boite en tissu » de stockage longue durée qu’il faudra que je trie
  • il y a des variations de niveau sonore, autour de 7:20 notamment, où j’aurais suggéré en même temps de montrer la différence entre une couture anglaise et française
  • 10:20 est-ce que j’en ai besoin nécessiterait une emphase par écrit
  • 12:05 rentrer dans chaque boucle/dans le tissu, un visuel schématisé est nécessaire parce que ainsi je ne comprends pas ; solidifier un point, ça veut dire quoi ? visuel nécessaire aussi, pareil à 12:45 (je ne sais pas si tu mentionnes que tu poses la pièces sur l’envers ?)

Quand tu prévois d’insérer un visuel à l’écran à côté de ta tête, ce serait pas mal que tu l’anticipes par un cadrage décentré :slight_smile:

En fait, ouais, ce que je vois à améliorer c’est la variation et l’adaptation du ton, tes schémas vocaux sont quasi toujours les mêmes. C’est pas facile à se rendre compte et à entraîner. Tu peux peut-être prendre une section de texte et t’enregistrer plusieurs fois pour trouver le ton adéquat et comme ça tu entends toi même ce qui sonne le mieux (avec tous les biais possibles du fait que c’est toi-même, mais bon…)

Chouette de voir l’évolution à travers les vidéos, continue comme ça !

1 J'aime

Bonjour cher Shifters,

comme promis dans la dernière vidéo, je transitionne vers un format plus court, environ 7 minutes.

Aussi, après avoir regardé les stats et écoutés quelques conseils, je vais me concentrer un peu plus sur l’aspect santé à court terme: nourriture et fitness. On va dire que c’est un peu du « pieds dans la porte » pour parler des autres sujets ensuite: régénérer la nature, conso durable, etc.

Donc pour cette capsule, le sujet est la mobilité des jambes. Encore récemment j’entendais un témoignage d’une personne qui expliquait à quel point c’était difficile physiquement de changer d’occupation, notamment sur les jambes. En fait ce sont toujours les trois même points faibles qui reviennent: dos, jambes, poignets.

Bref, pour tous ceux qui comptent passer plus de temps au jardin et plus généralement tendre vers une certaine autonomie, avoir des jambes mobiles et forte est indispensable.

En parallèle, j’espère terminer la vidéo d’upcycling artistique bientôt!

Bonne fin de semaine!

NOOOOOOON 2:10 « les exercices aux anneaux » et t’as pas mis la tête ou le livre de Matthieu Auzanneau !! Comment as-tu pu ? :open_mouth:

Punaise, je regarde ma fille de bientôt trois ans elle se met comme ça tout le temps, moi je bascule systématiquement en arrière. Mon mari a réussi à l’imiter…

Est-ce que c’est un problème d’avoir une jambe plus forte que l’autre ? Parce que tout ce qu’on fait a un côté de préférence non ?

Tu es prof de sport ?

Ta voix, faudra que tu tentes de faire une vidéo de type relaxation une fois, j’ai l’impression qu’elle passerait trop bien :smiley:

1 J'aime

Ah ouais…mince. Quelle déception.
La prochaine fois, je ne raterai pas l’occasion!!!

On a tous une jambe et un bras (souvent lié à notre côté dit gaucher ou droitier) de prédilection. C’est surtout pour une question d’équilibre. Tout comme il est bon d’avoir un équilibre entre la chaine postérieure (dos, fessiers, eschio) et antérieure (pec, abdos, quads), il est bon de ne pas avoir de trop grand déséquilibres entre gauche et droite: éviter des blessures, des compensations ailleurs, etc.

Et non, je ne suis pas prof de sport. Je ne présente que des informations que j’ai glané et expérimenté pendant des années. C’est aussi pour ça que je précise de se renseigner auprès d’un pro avant toute chose. Disons que je m’entraine sur le modèle de gymnastes, pratique appelée GST, depuis plusieurs années. Et je me suis rendu compte que beaucoup de personnes se plaignaient de leur dos, de leurs jambes, de leurs poignets alors qu’ils commençaient une transition.

« A la base », je suis développeur de jeux, à tendance systémique (le dernier étant Ancestors the humankind odyssey). Et c’est sur la décarbonation du numérique, des jeux, que j’essaye d’aider le Shift (ainsi que d’autres asso comme Game Impact).

Je suis à présent indépendant et ne travaille pas volontairement 5 mais plutôt 3-4j semaine (rémunéré car en fait je n’ai jamais travaillé autant de ma vie). Je me dégage plus de temps pour aider des assos, pratiquer de l’agri urbaine et…faire des vidéos de vulgarisation.

La prochaine vidéo, je ferai une recette-relaxation alors :wink:

Les Hors Série.

Une extension d’adaptation à la contrainte énergétique qui sera parfois plus artistique.

Parce qu’on peut aussi envisager de recycler ses emballages pour faire des meubles, voici le premier épisode!!!

Sobre et efficace (enfin j’espère).

Bonjour vgadjo,

Bravo pour cette initiative ! Savoir qu’il faut changer est une chose. Changer en est une autre. C’est à ce problème que tu tentes de t’attaquer en donnant des illustrations très concrètes de ce qu’il faut faire (de nouveau, de différent) et c’est très intéressant.

J’ai une suggestion de thématique à traiter dans tes prochaines excellentes vidéos. Parmi les difficultés rencontrées dans le changement, il y a celle de persister dans ces actions nouvelles. Autrement dit, de prendre de nouvelles habitudes.

On connait tous le business model des salles de sport basé sur le fait qu’une proportion importante des gens ne tiennent pas leurs résolutions. Changer de régime alimentaire, de mode de consommation, de transport, etc. c’est la même chose. Peut-être pourrais-tu aborder cette thématique de la persévérance dans le changement et donner des trucs aux gens pour qu’ils se tiennent à leurs résolutions ?

Au plaisir de te visionner,

2 J'aime

Bonjour Kelvin,

merci pour les encouragements.
En effet, prendre de nouvelles habitudes est difficile. On peut imaginer plusieurs axes:

  • psychologie/comportement: il semble qu’il faut environ 3 semaines pour prendre ou perdre une habitude. C’est d’ailleurs sur ce point que jouent souvent les « challenges » (mois sans alcool, mois végé, etc).

  • sociologie: dans mes souvenirs, concernant l’alimentation, la majorité des gens craquent par pression sociale. Manger autrement est discriminant et la plupart des humains veulent appartenir au plus grand groupe. Ce point est vraiment difficile à changer.

  • récit: Barrau dit souvent qu’il faut rendre l’ancien monde ringard. Disons qu’il faut donner envie d’effectuer ces changements en tout cas. Les études montrent souvent que le la plupart sont attirés par l’amélioration de leur santé (plus que par un intérêt pour l’environnement).

  • plaisir: souvent négligé et classique attaque des tenants de l’immobilisme → « être anti ceci ou celà ». Clairement il faut que la nourriture soit bonne, que les exercices permettent un vrai gain en terme de santé, que s’habiller autrement apporte une autre satisfaction, etc.

  • sources de motivation: ne jamais en avoir une seule. Si la seule raison de se mettre au sport, c’est de perdre du poids…bof. S’il y a aussi apprendre de nouveaux mouvements, se sentir plus résistant, améliorer sa souplesse, améliorer son souffle, etc. Si une de ces motivations faiblit, les autres sont encore là.

Il y en a probablement d’autres?