[Projet Régionales 2021] Appel à volontaires

Salut à tous !

Vous le savez peut-être, notre association est engagée dans une grande opération de communication auprès des listes candidates pour les régionales 2021.
Le but étant de nous faire connaitre, nous et nos idées, et d’établir des canaux d’échanges pérennes avec le monde politique.

Nous recherchons des personnes motivées pour travailler avec nous sur le référencement des listes, documenter les travaux des régions et si affinité, faire des rencontres avec les futurs élus, militants…

Si l’idée vous parle et que vous voulez en savoir plus, pas d’hésitation ! Il vous suffira de remplir le formulaire.
Nous recherchons principalement pour les régions suivantes :

  • Bourgogne-Franche-Comté
  • Corse
  • Hauts-de-France
  • Normandie

Pour les autres régions, n’hésitez pas à contacter (et rejoindre :wink: ) votre Groupe Local, la coordination pour ce projet passent par eux.

Quant au formulaire … : C’est par là :slight_smile:

A très bientôt !

4 J'aime

Je sais que vous êtes naturellement moins sensibles à l’Étranger qu’à la France, vu l’objectif du programme, mais il existe des circonscriptions de Français de l’Étranger et chacune élit un certain nombre de « conseillers consulaires » qui sont un peut l’équivalent de maires virtuels sur des villages de plusieurs millions de km²… Les prochaines élections auront lieu en mai si je ne me trompe pas et on doit pouvoir avoir la liste des conseillers actuels au MAE.

Merci jchelary pour l’info,

En effet les Conseillers des Français pourraient aussi faire l’objet d’une approche, surtout qu’avec une échéance tout les 6 ans, l’occasion se présente là.

Si des Shifters se sentent de se lancer, pourquoi ne pas soumettre le point aux organisateurs du Projet Régionales. Attention de prendre en compte les compétences plus restreintes de ses élus.

1 J'aime

Le projet est maintenant sur les rails,

Je passe un petit (et probable dernier) « up » sur le projet « Régionales 2021 »…

Un peu de temps libre est le seul prérequis :slight_smile:

@++

Je vois que le formulaire ne propose pas les circonscriptions de l’étranger. C’est dommage. Je veux bien participer sur la C11 comme je l’ai proposé.

Bonsoir Jchelary,

Pardon je n’avais pas compris l’engagement ferme de ta part.

J’ai évoqué le sujet avec Laurent, notre project leader, il y a un écart important de périmètre entre un conseiller régionale et un conseiller des français, difficile de le faire rentrer dans notre déroulé d’action.

Il y a effectivement un soucis puisque pas moins de 16 rédacteurs déclinent le PTEF dans une version régionale (ce qui n’est pas une mince affaire) pour en parler et introduire le PTEF version Shift Project ensuite.
Il faudrait prévoir l’équivalent pour les circonscriptions à l’étranger (en fonction de ce qui est possible) et là clairement on ne peut pas se retourner.

Rien n’empêche de lancer le projet sur un format peut-être moins ambitieux et plus souple et de le soumettre au CA - les élections restent une occasion, mais pas forcément une temporalité nécessaire pour sensibiliser le monde politique.

@++

Oui, je comprends bien.

Ce que je veux dire c’est que les circonscriptions de l’étranger sont des groupes qui existent et qui communiquent en interne, donc par regroupement géographie et également par regroupement politique. Pour moi c’est la C11/FI en gros.

Mais et c’est ça qui est important, on a tous un rapport à la France, par nos réseaux sociaux, par les partis qui vont être engagés dans les législatives et les présidentielles donc on peut avoir un impact sur les orientations au niveau métropolitain et donc utiliser les élections consulaires ça permet d’utiliser la même énergie pour prendre contact, faire connaitre le Shift, etc.

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de travailler par circonscription, le PTEF n’a pas de sens ici, par contre, les français de l’étranger peuvent ne pas être au courant de ce qui se passe en France en ce moment, et c’est une opportunité pour nous présenter de manière générale.

Et je rajoute qu’on a beaucoup d’expatriés temporaires (3-4 ans) qui ont donc vocation à rentrer en France. Les informer au plus tôt de ce qui se passe au Pays c’est un moyen de leur mettre les pieds à l’étrier dès qu’ils arrivent.

1 J'aime