[pas une blague même si 01/04] - La robotique au service de la répression : que faire?

Bon, je suis un peu parano sur les bords mais je préfère prévenir que guérir.

Quand je vois ça et des news à gauche à droite sur des Ministères de la Défense qui s’y intéressent (*)

L’idée que la police/armée soit équipée dans un avenir pas trop lointain de ce genre de jouet me parait tout à fait envisageable.

Donc je demande du jus de cerveau pour voir quelles solutions seraient envisageables pour contrecarrer un policier sous stéroïde de ce type (discussion purement théorique il va sans dire)

Alors avant toute chose, si vous n’êtes pas d’accord avec l’idée => « mais non, c’est pas possible », merci de ne pas participer au threath.

Pour les autres, si vous avez des idées ?

[update merci @Fredo] la question des drones volants et des caméras se pose aussi et là…j’ai nettement moins d’idée et on pourrait rajouter alors le robot contrôlé par un utilisateur humain.
Là, on peut rajouter le « comment brouiller la communication » ?

J’avais pensé à :

  • de la poudre de graphite/charbon pour faire sauter les circuits imprimés non protégés mais j’ai un doute
  • y mettre le feu
  • peinture pour l’aveugler si tenté qu’on trouve les « yeux »
  • de l’huile sur le sol (ca marche aussi avec les humains)
  • les microondes ?

Merci :slight_smile:
@AdrienH
@aurelienr
@PascalSchmidt

(*) genre

Tu m’as fais peur :sweat_smile:

J’ai l’impression de voir le film Elysium avec les flics robots qui matraquent tout le monde.

Sinon bon 1er Avril si s’en est bien un :tropical_fish::joy:

ah merde, j’avais pas vu la date…

Non, c’est une vrai question sérieuse. :confounded:

Oh put***

Là ça devient vraiment flippant :sweat_smile:

Après les caméras et les drones on va vraiment finir avec ce genre de truc de science fiction…

1 J'aime

Qui peut se les payer ?
=> les détenteurs du capital et du pouvoir

Qui en aurait besoin ?
=> les mêmes

1 J'aime

C’est inquiétant de robotiser la violence en effet. Y’a encore des rapports de force et des violences dans nos sociétés, et je préfère de loin des humains responsables capables de prendre du recul sur les ordres qu’ils reçoivent qu’un outil répressif docile, qui procure une arme inconditionnelle à celui qui a les moyens de se la payer… Un soldat ou un flic qui fait grève et qui dénonce, ça évite les dérives mine de rien.

D’un point de vue technique, les robots, comme l’intelligence artificielle, je trouve que ça coûte cher et que ça consomme beaucoup d’énergie… De plus leur faiblesse est qu’ils réussissent dans les conditions prévues par les développeurs, mais qu’ils galèrent au moindre imprévu. Je pense notamment aux algorithmes de machine vision qui fonctionnent très bien dans l’environnement de la démo, mais plantent complètement dans l’usine car le sol est trop réfléchissant.

Un robot comme ça, j’essaierai de l’éblouir, de le laisser s’emmêler dans un filet, de l’aveugler avec un extincteur… Garde en tête qu’il est maladroit, qu’il n’a pas de paupières ou de mains pour s’essuyer.

Ou tu lui récites des paradoxes comme dans Portal :grinning_face_with_smiling_eyes:

3 J'aime

Mais perso j’ai beaucoup plus peur du greenwashing, de la « croissance verte », du populisme et de toutes les conséquences climatiques/sociales/biodiversité, que de robot-soldats et de drones-tueurs :grinning_face_with_smiling_eyes:

1 J'aime

Pour les systèmes automomes, les capacités de perception ne sont pas encore au top. Il y a encore moyen d échapper a leur vigilance avec des déguisements.

Pour le reste, entre ça et un berger allemand bien énervé… je préfère avoir affaire à ça je crois…

Pour rappel, c’est un threath uniquement technique. Merci :slight_smile:
Considérez que des robots évolués genre SF existent et sont utilisés à des fins peu démocratique., le reste n’est pas à discuter ici sinon ca va être le foutoir.

ok michelB, le camouflage et assimilé, c’est pas mal. Merci (après avec des capteurs IR, c’est plus compliqué).
ok Adrienh, le filet et l’extincteur, c’est pas mal. En plus de la gène visuelle, ca pourrait le faire déconner ? (froid => condensation?)

J’avais vu un reportage sur une entreprise de machine learning qui rémunère des particuliers lambdas qui travaillent depuis chez eux.

Ils travaillaient sur des captchas ou de la reconnaissance d’objets du genre « sélectionner la pomme » et au milieu de tout ça il y avait des questions où on montrait des prises de vues aérienne et ils devaient sélectionner selon eux dans quel sens les personnes allaient se diriger.

Et ils ont appris plus tard que c’était l’armée américaine qui avait demandé à l’entreprise d’inclure ces questions pour le learning de drones de guerre automatiques… Les personnes n’étaient même pas au courant qu’elles travaillaient là dessus.

2 J'aime

On pourrait rajouter alors le robot contrôlé par un utilisateur humain.
Là, on peut rajouter le « comment brouiller la communication » ?

T’es meilleur pour trouver des problèmes que des solutions :rofl: :wink:

1 J'aime

On a brainstormé sur le sujet en fin de team meeting avec des collègues et on a eu le consensus suivant

  • Les humains sont plus intéressants que les robots et aussi facile à contrôler
  • on a arrêté aux humains « augmentés »
  • cameras : pas vraiment le nœud du problème
  • drones : le plus problématique (pas de solution évidente ou simple)
  • rajouté : les véhicules types autopompes

J’aime bien mes collègues, peu importe la question, ils aiment débattre :sweat_smile:

Plus qu’à s’équiper de pistolets à ondes électromagnétiques pour les drones :rofl:

Oui mais est-ce que c’est faisable ? C’est un peu ça aussi le sujet

1 J'aime
2 J'aime

J’ai trop regardé Ocean Eleven lol

La réponse n’est pas générique, mais pour celui déployé à NYC, voilà des conseils : https://twitter.com/lenkusov/status/1364640007101775872

1 J'aime

L’arme « législative », pour limiter les usages de telles machines, me semble tout à fait envisageable : soit en listant les domaines où elles sont utilisables (ex: déminage, intervention en milieu hostile, régulation du trafic…), soit en interdire certains (ex: maintien de l’ordre, apréhention des personnes…)

Mouais… c’est un moyen de bonne volonté pas matériel.
Sinon entièrement d’accord.
Après vu comment est traité la démocratie ces derniers temps…