Nouveau "climato-réaliste" : comment contrer ses arguments?

Hello !

Je suis tombé sur un « climato-réaliste » (tel qu’il se défini) en me baladant sur Linked In.

Je ne sais pas contrer ses arguments par manque d’informations, je lui ai simplement posé une série de questions par rapport à ce que je pense savoir, mais du coup, n’étant pas spécialiste, ça met forcément un doute sur mes connaissances.

Est-ce qu’une âme charitable pourrait m’aider à débunker ses propos ?

image

image

Mes questions :

image

Ses réponses :
image
image

Je n’ai pas mis toutes ses interventions du post Linked In, mais si vous êtes intéressés, c’est par ici : https://www.linkedin.com/posts/thierry-caillon_gaz-naturel-et-énergies-renouvelables-comment-activity-6748484984270589952-Cos3

Son site internet et son livre :
The Rational Climate e-Book (patricepoyet.org)
Poyet, P., 2020. The Rational Climate e-Book - ISBN 978-99957-1-929-6 - Xmas Edition.pdf - Google Drive

Et joyeuse année ! :slight_smile:

hello!
je ne sais pas si tu connais, ou si ça peut aider, mais voici un site qui débunke les pricinpales théories des climatosceptiques:
https://skepticalscience.com//

ensuite, en ayant marre de ces débats et controverses sur le CO2 et les simulations du GIEC, je préfère axer mes débats sur les questions d’énergie et de ressource, car il me semble que ces arguments son beaucoup moins débatables et touchent tout le monde, même ceux qui se moquent de la biodiversité.

3 J'aimes

Le souci c’est qu’il y a des personnes très focalisées qui sont capables de déformer tous les propos adverses et refuser de dévier la conversation vers un autre aspect du même problème.

Sinon pour la question de base, je n’ai pas le temps de lire maintenant et me pencher dessus, mais déjà, il a l’air d’insister sur la volonté de faire lire son livre. Alors @Nicolas si tu en as le temps, rien que pour lui prouver ta bonne foi, lis son livre. Mais assure-toi d’abord d’avoir de quoi l’analyser. Dans un cas comme ça, je surligne des trucs sur le pdf et ajoute des commentaires avec des références, puis soit je l’envoie tel quel soit je reformule mes principales critiques en laissant tomber les moins importantes.

Quel est ton niveau de connaissance concernant le climat ? Qu’est-ce que tu as lu, regardé, écouté ? Pour pouvoir éventuellement te guider vers plus de maîtrise.

1 J'aime

De manière générale, ce n’est guère utile de rentrer dans des débats de techniciens avec ces gens là. Les erreurs qui entrent dans leurs raisonnements sont généralement nichées en profondeur et les déceler requiert un travail d’investigation scientifique d’autant plus long qu’ils chercheront généralement à noyer le poisson. A titre d’exemple, une faille d’un des développements de Courtillot était que dans son approche la terre se comportait comme un disque noir. Mais bon courage pour l’identifier en tant que tel

Et puis pourquoi faire ? d’ici à ce que tu y arrives, tous les autres lecteurs de Linkedin auront décroché, donc tu n’aideras personne, et ton interlocuteur ne changera jamais d’avis.

Le mieux est de lui demander pourquoi il ne publie pas sa brillante démonstration dans une revue à comité de relecture type Nature ou Science. S’il a bon, il sera publié, et le prix Nobel n’est probablement pas loin pour celui qui démontrerait que tout va bien, il n’y a pas de changement climatique anthropique.

4 J'aimes

Ca peut être utile de se pencher sur les arguments tout de même au cas où on y serait confronté dans un autre contexte portés par une autre personne !

4 J'aimes

A mon avis, ce n’est pas sur ce genre de contact qu’il faut passer du temps.
Vu le vocabulaire très complexe, peu de gens peuvent comprendre ce qu’il dit (si ça a une sens, en tout cas). En plus, il te prends de très haut (vu que tu es ingénieur, tu devrais savoir tout ça…)
Bref : plutôt en phase avec Guillaume, en l’isolant : « C’est étonnant, le GIEC, et donc la très grande majorité des publications avec comité de lecture pense l’inverse »
Au moins, le gars qui lit et n’y comprend pas grand chose comprend ton argument.

3 J'aimes

@Nicolas Les arguments semblent assez classiques pour un climato-septique. Si ca t interesse, il y a quelques videos du reveilleur qui donnent des éléments de reponse je crois.

et il y a encore partie 2 et 3 sur la dernière

Probablement celle sur le cycle du carbone apporte aussi des elements.

Comme dis plus haut, il ne changera pas d’avis, et il te faudra toujours faire plus d efforts que lui pour contre argumenter (loi de Brandolini)

3 J'aimes

Sans forcément chercher à LUI répondre, je trouve intéressant de pouvoir consolider l’argumentation d’un climato-convaincu. Si je tombe sur le même type de profil, ma réponse serait :

« les droits fondamentaux dont il parle ne seront pas supprimés, mais qu’il va y avoir des adaptations de notre mode de vie à faire. La population qui devra réduire drastiquement ses impact sera la population la plus riche de notre planète. S’il s’agissait d’un « lobby », ne pensez-vous pas que d’autres lobbys bien mieux lotis en argent auraient écrasé cette vague verte ? »

Je suis conscient qu’avec une telle réponse, je ne réponds à aucun de ses arguments car moi aussi je ne suis pas connaisseur quant à l’évolution du climat. Du coup, c’est intéressant d’avoir des bases + solides.

1 J'aime

Hello @Tous !

Merci beaucoup pour vos retours :slight_smile:

J’hésitais pas mal entre l’éviter, ou bien consolider mes arguments et essayer de l’affronter (même si je risque fort de parler à un mur).
L’avantage c’est que ça me challenge sur mes connaissances et m’oblige à vérifier ce que je veux avancer comme arguments, et je prend aussi connaissance des siens (notamment sur des sujets que je ne maîtrise pas -> m’oblige à creuser le sujet et donc à enrichir mes connaissances ! ).

En bref, c’est bénéfique pour moi :slight_smile:

Merci également pour les vidéos du réveilleur qu’il faut que je revois au calme, et pour le site https://skepticalscience.com que je ne connaissais pas !

1 J'aime