Mise en place d'une carte de crédit carbone

Bonjour à tous!

Pourquoi ne pourrait-on pas mettre en place une carte de crédit carbone individuelle?

Chaque français aurait un compte crédité par la « banque française de transition ».

On commencerait en 2021 avec un compte crédité de 12t par individu.

Chaque produit commercialisé en France devrait, en plus de son prix en euros, présenter un prix
carbone correspondant à son empreinte carbone.

On pourrait en parallèle organiser un marché d’échange des crédits carbone entre les individus, permettant dans un premier temps de gérer la préférence de consommation des pus riches à la condition d’un transfert de richesses vers les autres français.

Enfin, les crédits carbone distribués à chaque individu,diminueraient d’année en année dans une trajectoire décroissante préétablie et clairement annoncée pour être compatible avec la trajectoire de décarbonation sur laquelle la France s’est engagée pour atteindre 2t par personne en 2050.

Ainsi les industriels ne pourraient plus se contenter de chercher la compétitivité coût en euro mais devraient également se mettre à se préoccuper de leur compétitivité carbone.

Quels limites, freins et implications verriez-vous à la mise en place d’un tel système?

1 J'aime

C’est un sujet qui était régulièrement évoqué sur le Slack (et donc disparaissait toutes les trois semaines…). Je crois que certains Shifters avaient commencé à rassembler de la documentation (notamment une étude poussée faite en Angleterre). Le fait qu’on soit sur Discourse devrait apporter un peu plus de pérennité et j’espère que les données seront poussées à nouveau (je ne les vois pas dans le début de base documentaire https://www.zotero.org/groups/2502085/lesshifters/library)

Je crains que le problème soit que c’est un système qui marcherait de manière équitable et donc ne va pas intéresser les « privilégiés » qui préféreront des solutions greenwashing (même s’il n’y a pas une linéarité entre empreinte CO2 et revenu il y a quand même certains liens) ou ceux qui sont climatosceptiques.
Passé cette remarque désabusée, il y a quand même la contrainte qu’il faut évaluer un peu finement au niveau de chaque objet l’empreinte (même si on peut prendre une valeur par défaut si un commerçant ne veut/peut pas calculer l’empreinte… et du coup contrôler ce calcul). Il faut aussi gérer l’aspect frontière puisque acheter un produit à l’étranger aura un coût en euro et acheter le produit équivalent en France aura un coût en euro + un coût en carbone (et il n’est pas raisonnable d’attendre que tout le monde s’y mette pour commencer).
J’espère que le shifter qui avait commencé à rassembler différents liens/réflexion les repostera, sinon en attendant il y a une vidéo déjà un peu ancienne du réveilleur sur le sujet https://www.lereveilleur.com/quota-carbone-individualise-un-concept-pour-sauver-le-monde/ (j’avais bien aimé quand je l’avais vu mais je ne me rappelle peut-être pas de tout)

En tout cas les solutions qui raisonnent en partant par l’objectif (ici : avoir une empreinte carbone de x pour un habitant en un an, qui décroît chaque année mais aussi le PTEF) sont des solutions qui me semblent les seules à apporter une sorte de preuve que ça peut marcher (même si il faut regarder de près les hypothèses et les démonstrations, l’analyse des effets rebonds/cobra…)

1 J'aime

Je me souviens avoir posté un article sur la carte carbone car je me posais a peu pres la meme question,
Mais pas en terme de carte de credit. Plutot des « points » pour ne pas dire monnaie, adosse a l argent, universelle en tonne quelque soit le coin du monde, qu’il soit impossible den racheter et que elle soit egalement au capital des entreprises. En fait toute personne physique ou morale devrait avoir ce que dans mes premiers ecrits jai appelé un point Ecovie.

Voici l’article que j’ai trouve sur le sujet.

http://www.socialter.fr/fr/module/99999672/821/carte_carbone__plutt_quune_taxe_un_quota_pour_chaque_citoyen_

2 J'aime

oui je m’étais manifesté pour faire un petit memo sur monnaie/quota/carte carbone, mais il me semble que @ThierryC avait déjà fait un memo sur la question (je me trompe peut-être, pas forcément Thierry, en tout cas quelqu’un qui avait un serveur perso et qui proposait un lien vers ce doc).

je m’étais noté 2 mots clefs à chercher sur le web en sus des 2 liens au dessus (socialter et le réveilleur):

  • Carbon Rationing Action Groups (EN)
  • TEQs (Tradable Energy Quotas)

bref, toujours intéressé pour contribuer (je compte en toucher un mot dans un mémoire ne cours quoiqu’il en soit), même si j’ai pris du retard.

David.

1 J'aime

Bonjour à tous,

Effectivement j’avais fait un site il y a quelques années sur les TEQs (traduits en « Allocation Energie »: https://sites.google.com/view/allocation-energie/home

J’avais au préalable fait une recension du rapport des parlementaires britanniques: https://thierrycaminel.home.blog/2011/01/23/teq-tradeable-energy-quota-note-de-lecture-rapport-parlementaire-britannique/

Je connaissais pas mal de personnes qui travaillaient sur ce sujet. Par exemple Mathilde Szuba, dont c’était le sujet de thèse: http://www.theses.fr/2014PA010540

En Anglais, il y a un site maintenu par Shaun Chamberlin: https://www.flemingpolicycentre.org.uk/teqs/

Cet interview donne une aperçu des derniers développements: https://www.resilience.org/stories/2019-10-15/healing-the-rift-between-political-reality-and-ecological-reality-a-qa-with-shaun-chamberlin/

Je reste persuadé que c’est le meilleurs système qui soit. Son inventeur, David Fleming, était un génie.

Je suis chaud pour participer à toute activité sur ce sujet !

3 J'aime

Merci beaucoup pour toute la documentation, ça va amener pas mal d’eau à mon moulin!

Je suis également motivé pour participer à un projet qui aborderait de près ou de loin ces questions.

1 J'aime