Les meilleurs punchlines de JMJ

Je vous propose de recenser ici les meilleurs clash de JMJ sur les réseaux sociaux.

Celui-là est pas mal du tout :

Et les commentaires qui suivent dans le fil valent le détour… ou pas :sweat_smile:

Bonjour,

Je ne pense pas que le terme de « clash » soit approprié.
Le but n’est pas de limiter l’argumentaire de Shifters à un concours du type « Yo Momma » (pour ceux qui n’ont pas la référence : ici).

Ah, allez @Valentin_R on est dans l’espace détente :slightly_smiling_face:
Si tu suis JMJ et autres sur linkedin tu verras, sous couvert de politesse « pro », des articles commentaires assez violents, non-argumentés, ou, assez souvent, argumentés mais carrément de mauvaise foi.

Le « Yo Momma » serait plus sympa, alors que répondre posément (ce qu’il faut faire!) demande un certain sang froid, je trouve. D’où le besoin de se détendre.

Je viens de retrouver cette perle :

Jean-Marc Jancovici sur Linkedin, rebondissant sur un commentaire d’E. Macron, qui disait “avoir conscience des sacrifices demandés à la jeunesse ces derniers mois“. Réponse de JM. Jancovici :

JMJ qui prend Macron pour un con. Enfin c'est ce que semble penser les personnes en commentaires

Source : Emmanuel Macron on LinkedIn: J'ai conscience des sacrifices qui ont été demandés à notre jeunesse | 1039 comments

Et la petite nouvelle du jour :

Le week-end, il faut décompresser. Alors je vous propose un petit hommage (probablement involontaire) à Jacques Rouxel, le créateur des shadoks.
Dans cet article publié par La Tribune (qui se trouve occuper l’étage en dessous de celui de Carbone 4, donc je me ferai un plaisir de me faire offrir un verre par l’auteur de l’article s’il le souhaite :slight_smile: ) il est question de rendre un datacenter « vert » en le faisant fonctionner avec de l’électricité décarbonée issue d’hydrogène « vert ». Question : avec quoi fait-on de l’hydrogène vert ? Réponse : avec de l’électricité décarbonée !
Ca me rappelle cette histoire des gens payés pour boucher des trous que d’autres personnes sont payées pour faire. Mais bon, tant que ca fera le job question com, pourquoi se priver ?
Incidemment, un datacenter n’est pas un objet isolé du reste du monde. Quand bien même il deviendrait « vert », il est au service d’un ensemble numérique plus vaste qui pour le moment ne l’est pas du tout, et l’est même de moins en moins (https://lnkd.in/ggXYjrX ).
Récemment, The Shift Project a fait des propositions pour que le secteur numérique maitrise son empreinte carbone dans les bons ordres de grandeur (https://lnkd.in/dAnRCuP ). L’hydrogène n’y figurait pas…

Ça nous rappelle que la transition énergétique est trop souvent vu comme une opportunité de créer des emplois, aussi incohérents soient-ils. Les décideurs n’en on rien à faire du TRE des énergies, voir pire ils font tout pour l’abaisser pour créer des emplois, ils ne voient pas les problèmes que cela impliquera a plus long terme.

Elle est belle celle-ci !

Capture d’écran 2021-05-26 à 21.15.52

Capture d’écran 2021-05-26 à 21.23.25

Capture d’écran 2021-05-26 à 21.17.27

7 J'aime

Par contre, je ne suis pas d’accord et/ou je n’ai pas compris le truc souligné en rouge.
Les métaux ne sont pas « détruits » et sont recyclables (<100% d’accord) donc je pige pas trop.
L’uranium est transmuté en autre chose donc réellement détruit, je suis interrogation :face_with_raised_eyebrow:

Pour le reste du bon janco comme on l’aime

Salut @Norway, je ne vois pas le problème avec cette phrase: d’un coté des métaux recyclables soit, mais pas renouvelables (pousse pas sur les arbres, de plus problème du recyclage des alliages, et aussi des aimants permanents si je me souviens) avec un mode de production gourmand en matériaux (par unité d’énergie produite), de l’autre de l’Uranium pas renouvelable mais consommé en faible quantité par unité d’énergie produite.
→ « Il faut donc compter », pas extrêmement déraisonnable comme propos non?
ps: peut-être que toi tu as déjà compté, mais alors c’est tricher :wink:

1 J'aime

Mouais c’est ce que j’avais interprété aussi mais la phrase est limite sans explications complémentaires ce qui pourrait le desservir.

  • Militaire : je suis désolé mais on (va passer à la suite - je présume que c’était ça la fin de la phrase)
  • JMJ : un petit complément quand même
  • militaire :

Ce JMJ est épique
:rofl:

Le passage en question juste pour le plaisir (déjà au bon timecode)