Korii : une batterie liquide pourrait stocker l'énergie solaire pendant vingt ans

Mille excuses par avance pour la qualité du lien que j’envoie (qui commence par confondre les MW et les GW).

Quelqu’un a entendu parler de cette techno de stockage? Ils n’évoquent pas de rendement pourri (h2) ou de métaux exotiques (batteries), où est le piège?

Ils utilisent des catalyseurs, surement du cobalt ou du platine.
Au final le rendement de pas être fou vu que c’est un échangeur de chaleur et ils rehaussent la température de 63°C seulement. Faudrait calculer sur un système réel mais c’est probable que tu dépenses plus en pompes que ce que tu as stocké.

Sinon ça n’a rien d’une batterie. Concept intéressant.

J’ai pas lu mais tu peux stocker de la chaleur (et de l’électricité via h2 ou autre) presque ad vitam dans des réactions thermochimiques, chimiques ou physicochimique.

Souvent c’est le volume le problème, le contenant et le contrôle de la réaction.

Intéressant, sur le site de Chalmers, ils disent espérer pourvoir monter jusqu’à 110degres :
Emissions-free energy system saves heat from the summer sun for winter | Chalmers

Comme souvent il faudrait connaître les 3 paramètres clefs :

  • TRE
  • Empreinte carbone
  • Prix

Et même si c’était bien, est-ce ce que ce serait mieux qu’une pompe à chaleur avec de l’électricité issue du nucléaire :thinking:

Dans les pays qui refusent le nucléaire et aurons un mix très intermittent, ça peut effectivement être intéressant si le rendement est bon, qu’il n’y a trop d’émissions CO2 pour la phase amont et si les matériaux ne sont pas hors de prix.

(Bon je sens que je vais me fait taper dessus par Norway car j’ai utilisé les mots rendements et prix, donc je précise par avance : le seul critère vraiment important, c’est le TRE :smiley:)

1 J'aime

:sweat_smile: :rofl:

Ah ben pour une fois ici, c’est pas le TRE qui est visé vu que c’est du stockage et que le rendement a un sens mais pas où on l’entend (Vers [Conseil] Pourquoi il faut arrêter de parler/compter/justifier en rendement). Le « rendement » va juste détériorer le TRE de la source primaire pour déterminer le TRE utile.

Et l’empreinte carbone est également importante évidemment car c’est une externalités parmi d’autres mais il n’y a pas que le CO2 dans la vie

Le TRE utile c’est le contexte socio-économique maximum sur lequel tu colles tes externalités et tu obtiens une « grille » de choix avantages/inconvénients qui permet le choix démocratique éclairé

Non, rien n’est mieux pour cet usage, c’est OVERKILL ce combo-là.

Pour revenir sur la question de base, c’est tout à fait possible

Le piège c’est que le « rendement » sera mauvais à cause de la quantité de stock nécessaire, le contenant (majoré par le volume) et le contrôle des réactions endo/exothermiques (pertes à gauche à droite, détérioration ). Un gros volume limite un usage sauf si on [concentre] la population avec de la densification urbaine.

Je n’ai pas lu car il y a des centaines de manières de le faire et chacune d’elle demande de fouiller pas mal pour vaguement estimer le rendement (hypothèses, gamme de température,…)

Ici en parcourant vite fait donc au final je l’ai lu :sweat_smile: :+1::

  • isomère = détériorations possibles
  • plage de température ?
  • catalyseur : lequel ?
  • toluène hautement inflammable rempalcé par ?? un truc pas inflammable ou juste moins inflammable :sweat_smile:
  • réflecteur concave donc uniquement si lumière directe et c’est pas souvent sous nos latitudes.
  • fonctionnement sur base de la T° ou d’une gamme de longueur d’onde ? (T° très probablement vu le réflecteur)

Bref, ca m’a l’air un peu « call for research money » et j’y perdrais pas trop de temps.
Faut pas oublier que l’hydrogène en usage chaleur local peut être pas trop mauvais non plus avec de la cogen 50-80% (hors infrastructure que l’on va considérer ici négligeable)

c’est quoi cet histoire d’hydrogène en chaleur locale?
De ma compréhension du sujet, l’hydrogène ça pourrit le TRE de la source d’énergie initiale (=mauvais rendement :nerd_face:)
et c’est hyper compliqué à transporter (non applicable ici vu qu’on parle d’un usage local)

La société humaine utilise 3 énergies utiles (chaleur, électricité et force mécanique = transport surtout)

Ici on traite de stockage de chaleur donc je reste sur cet usage utile de chaleur.

Le rendement médiocre de l’hydrogène est dû à ses multiples étapes pour en avoir un usage utile. Dans ce cas-ci :

  • local donc pas de perte de transport
  • co génération : un peu de gain pour la compression par exemple en usage eau chaude sanitaire
  • chaleur : peu de pertes de transformation finale par rapport à de l’électricité ou de la force mécanique

Donc t’as un rendement « correct » mais qui est à mettre en comparaison des autres options et là ce rendement est mauvais mais peut-être meilleur que celle dont on discute ici

Exemple
Si tu as 8/20 à un exam, t’as raté mais si la moyenne est de 2/20. Tu n’es pas mauvais
Si tu as la meilleure note de la classe, c’est toi le meilleur même si tu as raté. Par contre si y a un 14 et un 18 alors t’es juste un bon cancre.

Est-ce plus clair ? :blush::innocent:

oui et non…
dans le cas que tu évoque le moyen de production d’énergie c’est du PV? avec un électrolyseur pour faire de l’H2?
et derrière l’H2 tu l’utilise comment? dans une chaudière? élec + pac?
je vois pas trop où tu fais de la cogénération là dedans

Ah oui ok, je n’ai pas précisé la source primaire en effet, je comparais juste deux « rendements » pour essayer de dire que pour la chaleur il y avait sans doute de meilleures solutions (éolien par ex avec moult hypothèses à définir voir même géothermie ou bois-chaleur) mais en effet, ta remarque est pertinente, my bad :roll_eyes:

Electrolyseur + chaudière oui
Pàc non mais ça serait possiblement une meilleure option encore (à vérifier en acv)

Cogen de la chaleur dégagée par ton compresseur si local, on pourrait envisager de la récupérer en eau chaude sanitaire par exemple. Mais il y a plein d’autres moyens de valoriser de la chaleur basse température mais pas toujours alors je donne une gamme de rendement envisageable.

Ici mon point, c’était de dire, même l’h2 à l’air moins mauvais élève alors regarder de plus près ne semble pas être utile :sweat_smile:

Y a pas de solution simple à un problème complexe et effectivement ici, j’ai passablement rendu le truc encore plus compliqué. Zut :face_with_monocle::face_with_hand_over_mouth: et merci :+1:

1 J'aime

ahhh cogen avec le compresseur, ok j’avais loupé cette étape.

mais ton stockage H2 c’est à quelle échelle de temps? à la journée?
là je vais faire appel à un argument d’autorité suprême, mais ça me parait compliqué (et donc cher) comme solution pour un logement, alors que la chaleur basse température c’est ce qu’il y a de plus facile à produire en théorie.

Et si ya une solution simple au problème compliqué : on installe 120 EPR supplémentaires et on peut faire de la croissance verte pendant longtemps! :nerd_face: :joy:

H2 comprimé, tu peux le garder pas mal de temps (impression peu étayée, pas fait l’analyse factuelle) Après tu peux le convertir aussi en ch4
Mais bref, l’idée n’était pas de dire que h2 c’est bien mais mieux en premier abord que ce qui est proposé ici.

Cher n’est jamais un argument valable :wink: voir le post sur le forum à ce sujet.
Un medoc a 10.000€ c’est cher mais si il te sauve la vie à 12 ans c’est donné mais si t’as 112 ? L’argent est un mauvais arbitrage vu que tu ne sais pas ce que tu as au futur. Bref cf l’autre sujet

Pour les EPR, c’est une solution technique simple mais qui sera interprétée par des humains avec un sytème de valeur complexe(*). Et encore simple techniquement… faut le dire vite.

Disons que c’est une solution technique simple à un problème actuel lié à une externalité spécifique si le système complet est prévisible sur la durée de vie complète dudit EPR :wink::laughing:

Je suis neutre quant au nucléaire mais on s’éloigne vachement du sujet là quand même

(*) perso j’ai une peur bleue de mourir noyé, je sais pas pourquoi. Si 50% de la population a une peur immense d’un accident nucléaire, même si la possibilité est infime, l’opposition sera vive et tu ne peux pas argumenter contre un sentiment. Comme tu pourras danser sur ta tête pour me faire prendre un bateau si il y a une tempête même si la probabilité que je me noie est de 1 sur 1 million.

je te rassure c’était du troll

Je croyais qu’on était enfin d’accord :rofl:

1 J'aime