Historique et récapitulatif de l'échec de la loi Climat

Bonjour à tous,
pour mon premier post je vous partage cette article de Médiapart (car j’y suis abonnée) traitant de la loi climat en détaillant les différentes parties et comment elles ont été vidées en grande partie de leur substance au cours de son vote.
Un peu déprimant mais assez explicite sur le manque d’ambition flagrant de ce gouvernement même par rapport à sa majorité législative.

Loi climat les pauvres et la planète attendront.pdf (103,4 Ko)

2 J'aime

… de la mesure en toute chose . Cette loi peut être améliorée , mais si chacun appliquait de quelle préconise , ce serait déjà un bon changement .
Les pouvoirs publics, les entreprise et les citoyens sont nécessaires pour réussir la transition énergétique …

1 J'aime

Oh je pense que parler de « manque d’ambition » c’est de la mesure de ma part.
On est sur un texte qui vise (comme le dit l’article) " que de réduire de 6 à 10 millions de tonnes de CO2 nos émissions de gaz à effet de serre, là où la France devrait les diminuer de 112 millions d’ici à 2030 pour freiner la crise climatique."
On atteint à peine 10% des objectifs .

On oublie les plus démunis en ne mettant pas en place de prêt pour acquérir un véhicule propre,en ne réduisant pas la TVA sur les billets de train (la TVA est un impôt qui touche mécaniquement plus les pauvres que les riches), en ne supprimant pas le reste à charge des travaux de rénovation énergétique… Bref très peu de mesure social alors qu’il est essentiel d’inclure 100% de la population dans ma lutte.

Également les entreprises n’appliqueront jamais d’elle même que ce que la loi impose en terme d’effort et cette loi. La loi est donc très faible en limitant pas les nouvelles surfaces commerciales de commerce en ligne (Amazon est très néfaste pour la planète). De plus elle n’impose aucune responsabilité ni limite aux grandes entreprises françaises alors que les activités industrielles des multinationales françaises nous conduisent vers un réchauffement planétaire de + 3,5 °C d’ici 2100, soit 2 °C de plus que l’objectif inscrit dans l’accord de Paris sur le climat (cf rapport d’oxfam trouvable en ligne)

L’un dans l’autre le décalage entre ce dont le gouvernement se félicite et la portée réelle du texte illustre très bien l’absence d’intérêt réel pour la question climatique

Tout d’abord merci pour l’article.

« On » savait bien que cette loi climat était essentiellement de la poudre aux yeux.

Ceci étant dit, l’article n’est tout de même pas d’un très haut niveau.

Quand on écrit :

Oxfam révélait encore début mars que les activités industrielles des multinationales du CAC 40 nous conduisent vers un réchauffement planétaire de +3,5°C d’ici à 2100 – soit 2°C de plus que l’objectif inscrit dans l’accord de Paris.

le minimum est de sourcer précisément. Par ailleurs, l’article est une compilation de petites phrases à charges dans le style « untel a dit que ». Et ben, si untel le dit …

Cette prose détestable ne m’étonne pas venant d’un « journaliste ». Mais c’est toujours aussi pénible à lire, y compris si je partage le point de vue général.