Emissions de CO2 d'un lit au complet

Bonjour,

Je me suis engagée dans la tâche farfelue de prendre une image de chambre d’ado et indiquer les émissions de CO2 des éléments qui y figurent, grâce à la Base Carbone de l’Ademe. Mais je suis tombée sur un petit souci : le cadre de lit !

Sur l’image, il semble en métal, ce qui m’arrange bien pour ajouter une info qui ne soit pas la même que celle du meuble en boit (où j’ai opté pour donner le CO2 en fonction du prix).
Donc je regarde l’acier, qui est à environ 2,2 kg de co2 par kilo de matière, et j’en trouve sur internet entre 15 kg et 20 kg.
Donc je fais x2,2 et j’arrondis pour dire 35 - 45 kg de CO2 par unité.
Sauf que je regarde dans la base un cadre de lit standard, que j’imagine donc en bois, ça donne 147 kg par unité ! Le sommier à lattes seul est déjà à 69 kg.

Première question : l’Ademe part du principe que c’est un lit une ou deux personnes ? La différence est significative ? J’ai l’impression qu’il faut environ 1/3 de matière en plus pour faire un 2 personnes, à l’intuition et en regardant brièvement le poids de 2-3 références Ikea.

Sinon, si on regarde le CO2 par euro dépensé dans des « produits métalliques sauf machines et équipements », c’est 600 kg de CO2 par 1000€. Je reprends mon lit Ikea, j’arrive à 78 kg. Sauf que le prix inclut le sommier en fait.

Intuitivement, je me dis que l’acier doit être plus élevé que le bois ??
Or, je tombe sur l’inverse, avec une grosse différence selon que je regarde au poids ou au prix (malgré le sommier déduit du poids mais pas du prix)… Votre avis ?

Bon, prochaine étape, la couette… l’Ademe ne m’aidera pas si elle est en duvet de canard, donc on va dire qu’elle est en synthétique :smiley: Allons voir les prix chez Ikea pour estimer, et puis se choper des pubs d’aménagement intérieur sur les réseaux sociaux :rofl:

1 J'aime

Bon, édredon + housse + drap de lit, à partir du prix ikea, ça me fait 40 kg de CO2. Ca me semble correct comme ordre de grandeur par rapport aux vêtements, qui eux demandent des coutures plus complexes.