Difficultés à trouver des participants

Bonjour à tous les shifters !

Comme vous, je suis très enthousiaste à l’idée du défi climatique à venir. J’ai plein d’espoirs, même si ma compagne, qui vient de découvrir le sujet, est en pleine déprime. Je vois la Big Review comme quelque chose de fabuleux, mais qui tombe à un très mauvais moment. En effet, la plupart des français sont obnubilés par leurs libertés perdues du fait du Coronavirus. Leur parler de restrictions et de sobriété ne passe pas du tout auprès d’eux alors qu’ils vivent une privation de liberté conséquente. J’entends tout de même une ou deux voix de soutien au mouvement.

Dans ma difficulté à trouver des participants, je m’en remets à vous pour avoir des conseils sur comment mieux présenter la Big Review. J’ai contacté plusieurs groupes d’univers différents avec un message de ce type :

Bonjour à vous et bonne année à vous ! Je me suis depuis peu investi au sein de l’association Shifters, en lien avec le projet The Shift Project. L’association a une philosophie : décarboner l’économie française pour faire face au changement climatique. Pour nous les Shifters, l’Homme a un énorme impact sur son environnement et est en grande partie responsable de l’augmentation de la température moyenne de la planète.

Pour pallier ce problème, le Shift Project se mobilise pour trouver des solutions. Lors de l’été 2020, un rapport est sorti pour proposer un ensemble de mesures à mettre en place dans les années à venir : le Plan de Transformation de l’Economie Française ou PTEF. Aujourd’hui, le Shift Project souhaite organiser des rencontres avec les citoyens. En effet, ce plan souhaite permettre aux Françaises et Français, quel que soit leur secteur d’activité, de se représenter concrètement leur place dans la transition. En suscitant vos réactions et commentaires, nous souhaitons évaluer l’acceptabilité sociale du projet et rendre celui-ci compréhensible, acceptable, voire désirable, par la population. Votre voix aidera le projet à vérifier que ce Plan soit compréhensible et réalisable, que chacun puisse se l’approprier, qu’il ne manque pas de donnée majeure. L’enjeu n’est pas de questionner les aspects techniques du projet mais de tester son acceptabilité sociale . Absolument pas besoin d’être un expert pour participer !

Par ce post, je souhaiterais savoir si des personnes sont intéressées à l’idée de participer à une conversation autour de ce sujet. Si oui, n’hésitez pas à commenter le post. Pour le moment, je n’ai aucune date en tête, mais en fonction de l’engouement ça peut s’organiser très rapidement. En ligne ou en présentiel, si je peux avoir un local gratuitement.

Je vous remercie de votre lecture et vous souhaite, encore une fois, une très bonne année 2021.

J’aimerais, tout d’abord, avoir votre avis sur cette accroche et ce que je peux changer. Par ailleurs, j’aimerais savoir qui a participé à vos discussions : amis, famille, collègues de travail, inconnus,… j’ai contacté de nombreux amis, des gens de mon village, de la famille, des personnes d’horizons divers et variés. Mais parler du changement climatique pendant le coronavirus me semble être insurmontable.

Du coup, je m’en remets à vous pour, d’une part, reprendre de la motivation et, d’autre part, avoir des conseils pour arriver à trouver au moins 4 personnes pour mener une telle discussion à bien.

Merci d’avance,

1 J'aime

Bonjour,

j’aimerais pouvoir organiser au sein de l’ampithèatre de mon lieu de travail, 300 places assises, possibilité de visio en ligne, une discussion de ce type. En traitant et en abordant surtout si possible les questions liées à l’alimentation, à l’élevage (il s’agit d’un pôle d’élevage bovin), mais pas que.

le sites est situé dans le limousin, le long de l’autoroute, l’ampithéatre est en bois. C’est une structure très conviviale. possibilité de servir un apéro dinatoire. L’ampithéatre et les prestations sont payantes cependant, donc il faut un budget.

cordialement, vincent.

1 J'aime

Salut,

J’ai été un peu dans la même situation que toi. J’ai tenté différentes approches pour attirer des participants à des BR (j’en organise une tous les jeudis) , mais la difficulté est toujours aussi grande.
J’ai commencé par la famille et les amis proches… puis au fur des participants ravis du concept, et qui trouve la démarche impactante (il n’y a pas de petites actions! ), des inconnus m’ont contacté. Ma technique consiste maintenant à demander à ces inconnus motivés de trouver 3 ou 4 personnes pour organiser un atelier. Pour moi, cette technique à 2 avantages:
-je délègue la recherche de participants donc j’économise mon énergie :slight_smile:
-les participants se sentent plus à l’aise avec des personnes familières, se sentent plus libres de s’exprimer
Voila pour mon conseil/retour d’expérience pour trouver des participants.

Concernant ton texte d’approche, je le trouve bien. Je penses cependant qu’il s’adresse encore aux « initiés/sensibilisés ». Par contre, je n’ai pas de contre proposition. Je sais, ce n’est pas très constructif pour toi, mais bon je ne vais pas pouvoir te conseiller sur ce point… tous mes participants se définissent comme 4 ou plus à la question « Sensibilité environnementale » (quelques rares 3…).

Pour finir sur des notes plus positives et motivantes:
-j’ai démarré doucement, mais maintenant, le bouche à oreille commence à m’amener des participants. Si tu restes motivé, tu devras peut-être refuser des participants… qui sait ? :stuck_out_tongue:
-j’ai des premiers retours de mails de participants qui - quelques semaines après l’atelier - me font part de leurs projets et de leur implications nouvelles (formations, débats en famille, lecture du PTEF, etc). C’est une belle récompense , et très motivant il me semble.
-tu peux devenir super animateur pour qu’on t’amène des participants sur un plateau (https://forum.theshifters.org/t/big-review-du-nouveau-dans-les-discussions-inscriptions-pour-les-participants/8837/6?u=tomhiver)

Bon courage!

3 J'aime

Merci pour les conseils ! Ta méthode est top, mais n’est pas adéquate pour « se lancer ». En effet, je pense que c’est ce que j’aimerais construire pour la suite. Toutefois, le début est laborieux. Je suis confronté à des personnes non intéressées ou tellement perturbées par le coronavirus qu’elles n’ont pas envie de se plonger dans un sujet sensible.

Je persévère de plusieurs manières différentes, on va voir ce que ça va donner d’ici juin. J’aimerais en organiser 2 ou 3, ça me satisfera amplement.

Merci encore pour les suggestions !

Bonjour à tous,
Kaldebaran ton texte me semble trop long et compliqué, c’est pas super fun, et en ce moment …
je te propose:

Bonjour à vous !
Je me suis depuis peu investi au sein d’une association dont la philosophie est : décarboner l’économie française pour faire face au changement climatique.
Pour nous l’être humain a un énorme impact sur son environnement et est en grande partie responsable de l’augmentation de la température moyenne de la planète.

Cette association s’appelle Les Shifters et elles soutient « le Shift Project » (en français: « l’évolution, le changement, le décalage, le passage »)
Le Shift se mobilise pour trouver des solutions et propose un ensemble de mesures pour les années à venir : le Plan de Transformation de l’Economie Française (PTEF pour les intimes :slight_smile: ).
Le Shift souhaite organiser des rencontres avec les citoyens, quel que soit leur secteur d’activité, pour présenter ce Plan.
Votre voix aidera le projet à vérifier qu’il soit compréhensible et réalisable, que chacun puisse se l’approprier, qu’il ne manque pas de donnée majeure.
L’enjeu n’est pas de questionner les aspects techniques du projet mais de tester son acceptabilité sociale .
Absolument pas besoin d’être un expert pour participer !

Qu’en penses-tu ?
Claude