Conférence grand public sur les métaux dans la transition énergétique et numérique

Hello,

en tant que conférencier pour Avenir Climatique, j’ai été sollicité par ma boîte pour mener plusieurs conférences autour de l’environnement en général (politique RSE) suite aux bons retours qu’à eu ma conférence sur l’énergie et le climat.

J’ai proposé de faire une petite conférence sur les métaux dans la transition énergétique et numérique. C’est un sujet qui est, d’après moi, peu connu par le grand publique. Le visionnage des conférence d’Olivier Vidal, de Philippe Bihouix, et le livre de Guillaume Pitron « La guerre des métaux rares » auront fini par me convaincre sur le besoin de sensibiliser le grand public sur ce thème.
Par ailleurs, Arte a déjà un peu commencer avec son dernier reportage « La Face cachée des énergies vertes ».

Seulement, c’est une grande première pour moi dans la conception d’un support de conférence, et j’aimerais beaucoup avoir votre avis critique sur ce dernier.

Dans l’idée, j’aimerais avoir une approche pédagogique (d’où l’introduction en survolant les différents métaux présents dans un objet que nous utilisons tout les jours : le smartphone), c’est un public qui n’est pas initié à ce sujet.

Le PDF : Les métaux.pdf (2,0 Mo)
Le lien vers Google drive (pour voir les notes sous chaque slide) : https://drive.google.com/file/d/1rpHYn3l_4hnouFFDPq1dk3NvhnSKIaLG/view?usp=sharing

D’avance merci beaucoup pour vos avis, critiques, suggestions !! :slight_smile:

ps : ma conférence a lieu ce mercredi 13, délai un peu court pour la relecture, désolé ! :frowning:

3 J'aimes

Hello,

Si ça peut aider, tu peux t’inspirer des podcast de l’IFPEN avec Emmanuelle Hache qui traite en quelques minutes du problèmes des quelques métaux et sont très accessibles :

Terres rares :

https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/article/les-terres-rares-transition-energetique-quelles-menaces-les-vitamines-lere-moderne

Cuivre :

https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/article/cuivre-transition-energetique-metal-essentiel-structurel-et-geopolitique

Cobalt :
https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/article/cobalt-transition-energetique-quels-risques-dapprovisionnements

Article sur les matériaux en général :

https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/article/transition-energetique-bas-carbone-quelles-evolutions-geopolitique-lenergie

Un point très important à mettre en avant également : l’utilisation de l’eau. Pour de nombreux métaux, ils ne sont pas critiques au sens géologique mais leurs extractions dans des pays en stress hydrique va demander des quantités d’eau trop importante.

Ta présentation semble se focaliser sur les terres rares alors que c’est un groupe de matériaux qui n’est pas forcément les plus critique, il aurait été intéressant de se focaliser par exemple sur le cuivre qui pose un problème majeur par sa criticité et son utilisation dans de très nombreux domaines.

3 J'aimes

C’est pas mal. Un graph que je trouve intéressant (à adapter à la présentation) est le suivant:


à gauche les éléments utilisés dans un Motoroal de 1983, au milieu un smartphone de 2018.

Il faut comprendre que la plupart des métaux « nouveaux » sont utilisés en alliage à d’infimes proportions, et donc très compliqué (et couteux) à recycler.
Cette complexification se retrouve dans de nombreuses applications high tech, et vont certainement arriver dans l’automobile « smart ». On va changer d’échelle.

Attention d’ailleurs au graph sur le recyclage: toutes les industries ne sont pas prises en compte mais seulement la métallurgie. Le titane est par exemple au final très peu recyclé car beaucoup utilisé dans la pigmentation.

1 J'aime

L’exemple d’un smartphone peut être trompeur : beaucoup de gens risquent de se dire « c’est un objet de très haute technologie, donc c’est normal qu’il soit si complexe et pose ce genre de problème ». Par contre le moindre chargeur dudit smartphone, un objet beaucoup plus anodin en apparence, comporte lui aussi de très nombreux éléments chimiques nécessaires à la fabrication du moindre composant qu’il contient.

Cette remarque est vraie pour tout objet comportant de l’électronique, du thermostat de radiateur à la télé 8K, du lisseur à tignasse au décodeur satellite, de la moindre ampoule LED au premier véhicule de moins de 30 ans, etc.

Du coup et perso, j’axerais plutôt une présentation grand public sur des objets perçus comme bien moins « high-tech » que smartphones, tablettes, ordis, smartTV, bagnole autonome et autres machins que les gens identifieraient facilement comme « trucs compliqués pouvant poser problème ». L’exemple de la « simple » ampoule LED avec son alimentation à découpage miniature et ses LEDs à haut rendement est peut-être plus révélateur à défaut dêtre percutant.

Enfin il n’y a pas que les high-tech qui posent problème. Par exemple, on utilise de l’indium (un truc rare avec un Clark très faible) dans les couches d’écrans tactiles, mais on en a aussi besoin pour faire des contacts de relais de puissance, en alliage avec Ag et d’autres « traces ». Et un relai est low-tech par rapport à une tablette ou un GPS.

C’est l’ensemble de notre utilisation forcenée de métaux qui pose souci, partout, et devra trouver une dérivée négative, de gré ou de force.

2 J'aimes

J’ai regardé la version pdf sans les commentaires, j’ai pas beaucoup de temps.

Ma première remarque serait de mieux représenter ce que signifie l’exploitation des métaux. Notamment, au-delà de chiffres et graphes, donner une touche émotionnelle avec l’impact concret sur la biodiversité (destruction pure et simple) et sur les populations alentours (rejet dans les rivières, éventuellement témoignage, conditions de travail… Bref, un condensé des quelques points du docu d’Arte).

Le fait que la répartition des métaux disponibles soit concentrée dans quelques pays (la Chine…) amène des dépendances en approvisionnement qui peuvent être catastrophiques en cas de tensions géopolitiques, et le fait que ces pays peuvent un peu dicter leur loi finalement du fait que les autres en sont dépendants, donc ça peut causer des problèmes géopolitiques. Je ne sais pas si tu mentionnes ça dans les commentaires :slight_smile:

Le smartphone mériterait une conférence à lui tout seul je crois, si on ajoute en plus les problèmes de respect de la vie privée… Mais oui, varier avec d’autres objets moins technologiques serait un plus, histoire qu’on se rende compte concrètement, si tu trouves des sources assez rapidement.

1 J'aime

Bonjour,

Sympa ce support !
Mes remarques également (comme laetitia j’ai regardé la version PDF).

Mon ressenti en parcourant la présentation est qu’on ne ressent pas trop la notion de « limite ».
On se représente bien que les usages explosent, mais on ne voit pas trop où est le problème.
Aussi, tu parles beaucoup de numérique, et au final pas tant que ça de transition énergétique.
Du coup je proposerais quelques ajouts suivants :

Une fois que tu as montré l’augmentation des usages (smartphone + voitures électriques), commencer à basculer sur la nouvelle demande liée à la décarbonatation de la production d’énergie : les énergies renouvelables dont la quantité va devoir augmenter :

Montrer que c’est difficilement possible, puisque cela revient à allouer plus de l’ensemble de la production mondiale de matière première de 2010 uniquement au développement des EnR :

Tu peux mettre un petit coup de pied dans la fourmilière en montrant que beaucoup de scénarios de transition ont fait l’impasse sur cette difficulté :

image

Je trouve intéressant de dire que la limite n’est pas la disponibilité des ressources, mais l’énergie qu’il va falloir déployer pour l’extraire (puisque les métaux seront de moins en moins concentrés :


Ce petit enchaînement te permet ensuite d’aboutir tranquillement à ta slide 18 !
Et ce n’est qu’à partir de là que je mentionnerai la nécessité de déployer les filières de recyclage et les difficultés associées (slide 10).

3 J'aimes

Bonjour,

D’accord avec les améliorations proposées plus haut.
Il me semblerait aussi intéressant d’avoir une approche quantitative globale, avec par exemple un diagramme montrant ce que représente la masse totale de tel ou tel métal contenue dans l’ensemble des smartphones (batteries de véhicules électriques…) produits chaque année par rapport à la production mondiale desdits métaux.

Rem. sur slide 8 : on aurait réussi l’exploit d’aller coller de l’antimoine dans les boitiers de smartphone !
Ce ne serait pas plutôt dans les brasures de la carte ?

Hello tous !

Merci beaucoup pour votre aide si précieuse :slight_smile:

@YoannG, yes j’avais vu une conférence récente d’Emmanuelle Hache, très intéressante. Merci pour les liens de l’IFPEN, je m’en suis effectivement servi comme source !
Je suis entièrement d’accord avec toi, je compte détailler ce point sur la slide 15, en donnant des exemples (voir les notes). J’en reparlerai également à la slide 23 avec la carte du monde représentant les projets minier et leur implantation selon le stress hydrique.

Pour les terres rares, il me semblait important de faire une passe dessus, car trop de gens ne savent pas vraiment de quoi il s’agit (elles ne sont pas si rare que ça, c’est surtout le fait d’avoir une concentration faible dans une tonne de roche qui rend leur exploitation compliquée). Et tu as raison pour le cuivre, j’hésitait, mais il me semble effectivement important d’en parler.

@PEC, merci pour ce graphe, il est clairement intéressant et je vais essayer de le caler dans la présentation (ou au pire, comme annexe).
En phase avec ce que tu dis, tu as raison de le rappeler, je me le note pour évoquer tout ça oralement

@jchd, merci pour ton retour et tu as bien fait de me le rappeler. Je vais essayer de modifier la slide 12, quitte à faire une en plus, pour y rajouter des images des différents objets que l’on utilise quotidienne et évoquer oralement que l’on retrouve tous ces éléments chimiques dans les objets électronique qui nous entoure.
L’idée de faire une introduction sur le smartphone permettait de parler de quelque chose qu’ils connaissent plutôt bien puisque ça fait partie des objets que nous utilisons le plus (sans compter que ma boite se trouve être Orange, donc… :slight_smile: ), et j’en profite pour détailler +/- rapidement chaque élément (sans trop rentrer dans les détails, car sinon je vais les perdre, en plus de me perdre moi-même car je ne suis pas expert sur ce sujet haha).
Et en phase avec ta conclusion !

@ds.laetitia, sur ton premier paragraphe : yes je suis d’accord, je trouve la présentation légère en terme d’image impactante concernant la pollution induite des exploitations minières et raffinages. Je vais voir pour ajouter quelques images.
Pour le deuxième paragraphe, je compte effectivement en parler sur les slides 21 et 22 :slight_smile:

@Damien_Leduc, merci ! Tes ajouts sont hyper intéressant, je vais voir pour les ajouter. De toute façon, vous aurez la présentation finale avec mercredi, pour que vous puissiez apprécier les modifications par rapport à vos commentaires.
En revanche, j’ai délibérément choisi de ne pas trop rentrer dans les prédictions car je compte renvoyer mon audience vers les conférences d’Olivier Vidal (celle de 45min est vraiment parfaite) qui traite parfaitement bien cette partie, l’objectif de ma conférence est surtout de sensibiliser des non-initiés sur l’utilisations des métaux dans cette transition et les problèmes que ça nous apporte déjà, avant même de parler du futur.
Ceci étant dit, je vais quand même essayer de caler quelques un de tes graphes avant la slide 18 ! Est-ce que tu saurais me donner la source de ces derniers (notamment pour les indiquer dans ma slide d’annexe « sources »).
Merci beaucoup en tout cas !

@Eric57, je vais essayer de trouver un graphe qui évoque ça, c’est effectivement intéressant.
Pour la slide 8, il y a effectivement du trioxyde d’antimoine, d’après ce document : FNE document word classique (actu-environnement.com)

Encore un grand merci à tous pour vos remarques et propositions !!!

Question subsidiaire : est-ce que je dois/peux préciser que je fais partie des Shifters en mettant le logo sur la première slide, notamment car vous avez participez, ou bien je dois d’abord faire mes preuves ? :grin:

1 J'aime

Pour les sources, tu devrais trouver les graphes dans les rapports suivants (c’est les travaux d’Olivier Vidal quoi :sweat_smile:) :

Rapport du groupe « Sol et sous sol » de l’Alliance Nationale de Coordination de la Recherche pour l’Energie ( ANCRE ), p 33 et 35

Vidal, O. & Goffé, Bruno & Arndt, Nicholas. (2013). Metals for a low-carbon society. Nature Geoscience. 6. 894-896.

Vidal, O., Rostom, F., François, C., Giraud, G., Prey-Predator Long-Term Modeling of Copper Reserves, Production, Recycling, Price, and Cost of Production, Environmental Science & Technology

Vidal, O. Matières premières et énergie, les enjeux de demain. ISTE Group, 2018.

1 J'aime

Sur Ressources versus Réserves, j’aime bien celle-là qui permet de facilement comprendre la différence:
« Où se trouve la plus grande quantité d’or sur terre? Dans l’eau de mer. »

Si concentration à 1/10^12, cela donne 1,5 M.t.
Si concentration à 0,03/10^12 donne 45 000 t.
Mais on comprend que ces concentrations (qui font les ressources) font qu’économiquement, à court-moyen terme, cette ressource ne deviendra jamais réserve (de l’or en barre !)
(Selon l’US Geological Survey, les réserves mondiales initiales terrestres étaient de 250 000 t et il en resterait 50 000 à produire.)

1 J'aime

Hello tous,

@PatesFraiches, merci pour tes informations, il n’est jamais trop tard pour adapter une présentation :slight_smile:

J’ai mis à jour ma présentation suite à vos recommandations : Les métaux.pdf (2,5 Mo)

@jchd : pour éviter de trop surcharger les slides, je vais surtout évoquer tout ce que tu as écrit oralement, encore merci pour ces précisions.

@Eric57, j’ai pas trouvé de graphes qui parle de ça, j’essaiera de la glisser à l’oral.

Si vous réagissez dans la matinée, il ne sera pas encore trop tard pour effectuer des modifications mineures ! N’hésitez pas ! :slight_smile:

Encore merci à tous !! Si c’est enregistré et diffusable en externe, je vous enverrai le lien :slight_smile:

Que tout se passe bien pour la conférence ! :slight_smile:

La seule chose que j’ai à redire en passant rapidement, c’est « Quoique » en un mot :slight_smile:

J’ai déplacé ce sujet dans la catégorie « Travaux de Shifters ».

1 J'aime

Merci !

C’est corrigé :grin:

Conférence terminée, ça a très bien été reçu par l’audience (+ de cinquante personnes).

Je vous fait suivre le replay dès que je l’ai !

@PEC, j’ai même réussi à caler ton tableau :stuck_out_tongue:

2 J'aimes

Voici le replay de la conférence : https://orange-wbx.webex.com/orange-wbx/ldr.php?RCID=3dda2732c45449919d22553a0e721b62
Le mot de passe à renseigner : tDycQrA3

Si il y a une âme charitable qui a une heure à perdre pour ensuite me faire un retour sur l’ensemble (le fond comme la forme), je suis hyper preneur !

1 J'aime

D’habitude je fais volontiers ce genre de chose, mais je ne pense pas avoir le temps. On verra, j’ajoute ça dans ma liste de choses possiblement à faire. :slight_smile:

1 J'aime