Cherche connaissances dans le filtrage de l'air pour un atelier de céramique

Salut à tous,

Une bouteille à la mer pour un truc super spécifique. J’ai rencontré une dame qui gère un petit atelier de céramique, principalement utilisé à titre de loisir, où elle organise des stages etc. et propose des services comme la cuisson pour d’autres personnes.

Actuellement, elle a deux gros fours de cuisson (qu’elle utilise peu et à des moments où il n’y a personne dans l’atelier), mais aucun système d’extraction de l’air. Les émanations vont du coup se poser un peu partout dans l’atelier, y compris sur les vitres qui commencent à être un peu « attaquées ». Elle a le projet de mettre une hotte ou un système plus approprié, mais ça l’embête de rejeter l’air ainsi sans filtrer quoi que ce soit, et sans connaissance des composés qui s’y retrouvent.

Est-ce qu’un Shifter aurait des connaissances à partager dans ce domaine ? Quelles sont les émanations lors de la cuisson des émaux ? Quels filtres ? Où se procurer un système d’extraction adapté voire spécifique ? Sachant que c’est pas industriel… Pour le moment, aucun contact qu’elle a dans le milieu (apparemment très réseauté) n’a pu la renseigner !

Merci à toute personne qui se pencherait sur cette demande :slight_smile:

Hum, je n’ai pas de connaissances mais j’ai quand même quelque chose à partager ahah.

Je peux dire qu’en 2014, lors de mon stage ingénieur de deuxième année, je travaillais sur la formulation des émaux noirs utilisés sur les pare-brises des voitures.

A la fin du procédé, l’émail qui avait été déposé sur un verre (de la taille d’un petit livre de poche de mémoire) partait en cuisson dans un four à convection (de la taille de 2 fours de cuisine je dirais toujours de mémoire), à une température d’environ 600 °C. A part les risques de brûlures, je n’ai pas le souvenir d’avoir été sensibilisé à d’autres risques (dégagements toxiques…). J’imagine que le four était équipé d’un bon système de ventilation (et encore je n’en suis pas sûr), mais la toxicité dépend surtout des éléments chimiques utilisés pour faire l’émail.

A partir de là, je préfère ne pas trop m’avancer sur les émanations car je n’y connais vraiment rien…

1 J'aime

Merci pour ton expérience ! Apparemment ici elle parle de 1150°C, mais j’y connais rien non plus, et j’imagine que les types d’émaux sont différents pour de la céramique… S’il y a un domaine qui ne m’a jamais intéressée c’est bien celui-là en fait :rofl:

Hello, j’ai travaillé dans le domaine de la filtration de l’air. Notamment dans le nucléaire, où l’on on cherche à éviter de rejeter des composés dans l’atmosphère.
Il y a deux grands types de filtration, la filtration particulaire et la filtration moléculaire.
Dans les deux cas il existe des équipements pour faire un diagnostic de qualité de l’air, pour savoir quoi filtrer et dans quelle proportion.
Je peux te donner des contacts si tu le souhaites.
Dans le cas présent il semble qu’il s’agisse d’un gaz. On utilise pour cela du charbon actif, imprégné ou non en fonction du polluant.
Il est possible de filtrer en recyclage de l’air intérieur ou bien en extraction.
Dans le second cas l’installation est plus onéreuse, mais plus efficace.

1 J'aime

Merci ! C’est en Belgique, donc je sais pas si les contacts sont utiles, mais pourquoi pas ! Faute de trouver local, on peut contacter ailleurs et voir s’ils renvoient à des personnes plus près.

Ca coûte cher le diagnostic ? On n’est pas à un niveau industriel, c’est vraiment un petit atelier.

Tu peux regarder ici pour le service d’audit :

Maryse il est possible que d’autres acteurs soient plus compétitifs, je ne sais pas.
Pour le contact je te l’envoie en MP

1 J'aime