"Catastrophiste et bête" : une réalisatrice d'Arte désavoue son propre documentaire sur le nucléaire

« Myriam Tonelotto dénonce une censure idéologique et désavoue le ton sensationnaliste d’« An Zéro », qui envisage une catastrophe nucléaire rayant le Luxembourg. Enquête. »

« Myriam Tonelotto dénonce une « censure » de la part de la branche allemande d’Arte et de la NDR » (…)
"[Elle] regrette notamment qu’Arte ait totalement supprimé la partie évoquant ce qu’elle appelle la « seconde catastrophe ». A savoir que les réactions souvent irrationnelles face à la première catastrophe peuvent avoir des conséquences pires. "

"Myriam Tonelotto dit avoir reçu des menaces de la part de sa production et estime qu’il s’agit là de son dernier documentaire. « J’ai voulu signer « Alan Smithee » (pseudonyme utilisé aux Etats-Unis par les réalisateurs mécontents du montage final NDLR), mais on m’a menacée en me disant « tu ne feras plus jamais de film, ta carrière est foutue » ».

Et voici la bande annonce pour les curieux:
https://www.youtube.com/watch?v=bRSw5XFnbKk

4 J'aime

Je me permets d’ajouter dans ce post qui est taggé « Nucléaire » un appel à signatures.
Avec quelques collègues de l’antenne lyonnaise, nous avons rédigé une pétition en faveur du maintien et du développement de la filière nucléaire en France.
Nous vous encourageons évidemment à aller la signer ici : http://chng.it/F56LvVzLMx et à la partager autour de vous et sur les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes actifs.
Attention à ne pas mentionner les Shifters (et encore moins le Shift) dans vos partages et commentaires.
Même si de nombreux Shifters partagent notre opinion sur le nucléaire, ce n’est pas forcément le cas de tous et l’association n’a pas pour but de faire la « promotion » officielle de l’énergie nucléaire.
Nous avons explicité notre démarche de manière un peu plus exhaustive sur ce fil du forum : Pétition en soutien à la filière nucléaire dans le cadre de la lutte contre le dérèglement climatique
D’avance merci pour votre soutien.