Aberrations écologiques : ces objets et publicités qui ne devraient pas exister

J’aimerais poster quelque chose dans l’autre sujet psy avec les bonnes nouvelles mais je ne trouve pas :confused:

En attendant, la marque Hermès vend un galet presse papier avec sangle en véritable peau de crocodile à 720€, voir le poste FB de MrMondialisation :

Note de modération : ces messages étaient initialement publiés dans ce sujet, dont ils déviaient légèrement, et méritent un fil de discussion spécifique ; attention à distinguer ce fil du catalogue des machines inutiles

1 J'aime

Sans commentaire :

1 J'aime

C’est affligeant ces couverts sous barquette. Ca me fait penser aux rayons « vrac » des supermarchés.
Vous voulez acheter des légumes secs (haricots, lentilles, etc) crus, dans une démarche de se procurer des aliments de base non transformés en usine et de réduire ainsi votre emprunte carbone ? Ces rayons sont faits pour vous : c’est en vrac, c’est bio et… tout est en provenance d’Amérique du sud !

Un pas en avant, cinq en arrière.

Avec un peu de chance ils reçoivent ces légumes en paquets plastique de 200g et ils paient quelqu’un pour retirer cet emballage et le mettre dans le vrac :slight_smile:

Je fonce en acheter une (dans mon suv, question de sécurité)

2 J'aime

#enviedemeurtre

1 J'aime

Ah, 90% des clients de ce dentiste avaient des caries… euh, les 10% restant ils venaient pour une entorse à la cheville ?

1 J'aime

« La raison pour laquelle nous pouvons maintenir des prix si bas c’est que nous ne faisons pas de publicité. »

Ah ouf, c’est pas de la pub, moi qui avais l’impression de regarder un film publicitaire de presque 5 minutes de long :joy:

Bon, ni objet ni publicité, mais aberration écologique tout de même : j’ai commandé sur un site libraire (honte à moi, je me suis laissée avoir par un programme de fidélité au lieu de passer par une librairie physique) une série de bouquins dont Servigne, Bihouix, Meadows… et je reçois un peu tous les jours plusieurs e-mails qui me disent que mon colis est expédié d’une part et que la Poste le prend en charge d’autre part. Le comble ! Ils sont en train de les envoyer tous un par un… Comme le fait Amazon… Après, c’est peut-être une question d’entrepôts différents, mais ça me semblait pas être une chaîne si grosse que ça, belge…

Je bosse dans le milieu des machines de packaging automatisées pour l’envoi de commande.
Le tout commence par le picking c’est à dire le fait de prendre les articles de la commande en rack pour les mettre dans un carton. Cette étape est semi automatisée. Parfois les cartons de produits identiques arrivent jusqu’à l’opérateur, mais il est encore difficile de venir attraper des articles différents avec un bras robot.
Une fois la commande complète le carton passe dans une machine qui palpe la hauteur des articles, vient couper ou plier le carton, puis poser une coiffe.
Ensuite le carton reçoit les étiquettes avec adresses et autre.
Je pense que nous avons du mal à nous rendre compte de l’échelle de laquelle on parle. La quantité de cartons envoyés, de palettes etc… Les rebuts ou bien les retours clients sont si compliqués à gérer qu’ils sont souvent revendu en vrac à d’autres entreprises qui vont les gérer ou les jeter …
Notre niveau de vie est tellement lié à l’automatisation que dès que l’on en sort, ce n’est plus rentable !
Tu ne peux rien y faire d’un point de vue individuel. On en revient au fait de devoir légiférer.
Un autre exemple c’est la production de bouteilles d’eau. 10 000 bouteilles par heure. Cele représente plus de bouteilles que ce que tu boiras dans toute ta vie, même si tu ne buvais que de l’eau en bouteilles.
C’est juste effarant !

1 J'aime

Merci pour ton explication ! En parlant d’automatisation, mon mari travaille dans une usine de vaccins animaux, ça tourne à 10 monodoses par seconde, soit 600 flacons par minutes. Effarant… J’imagine mieux comme ça peut être similaire dans des gros entrepôts.

Par contre ici, c’était un carton à fermeture autocollante avec une languette à retirer, un machine fait ça ? Ou ils auraient opté pour une autre forme de colisage ? (quelle question… les machines font tout… abondance énergétique bon marché… on en va au gaspillage à outrance… quelle horreur le commerce en ligne…)

En revanche, au moins il y a quelques années, je sais que chez Asmodee (jeux de société), c’était manuel, avec des rembourrages de cartons changeants et parfois un petit mot écrit dedans. Quand on sait le monstre que cette entreprise est aujourd’hui, ça reste étonnant. Bref, je digresse :sweat_smile:

Sujet en lien avec Doigt d'or de la meilleure publicité (prix du public)

1 J'aime

Voilà quelques pubs que j’ai sur FB et qui soit me désespèrent, soit me foutent la rage :weary:

Il y en a tellement que ça ne m’étonne pas qu’à force les gens y croient…

1 J'aime

Bon exemple: tant que ce genre de publications aura 65K+ likes en moins de 2h, on est pas sorti d’affaire. Le problème est que 99.9% des gens ne voient pas en quoi ce post pose problème.

Mais non, tu vois le mal partout elle fait ça pour promouvoir le tourisme durable. D’ailleurs c’est écrit dans cet article de Red Bull (journal à relecture par comité d’epert) : https://www.redbull.com/fr-fr/record-visite-pays-monde
Bon malheureusement il n’y avait manifestement pas la place pour expliquer en quoi ce tourisme est durable mais si elle le dit, pourquoi remettre en cause ?

2 J'aime

Et le pire c’est qu’ils parlent eux-mêmes de Greenwashing :joy:

Le lien si vous voulez lire ça vaut le coup :

Une question : Ils assurent distribuer une électricité 100% renouvelable sans recours à l’ARENH, 100% française à toute heure de la journée et de la nuit.
Comment font-ils ?

Probablement avec une bonne partie d’hydroélectrique dans leur mix.

Les fournisseurs d’énergies « vert » mettent principalement en avant solaire et éolien mais cela reste du marketing uniquement, c’est souvent peu dans leur production globale.

Mais ce n’est possible de couvrir 100% des clients en 100% renouvelable que tant qu’ils n’ont pas beaucoup de clients… J’imagine que leurs production de base sera vite dépassée dans les années à venir où beaucoup de gens changent pour ces fournisseurs verts.

Par exemple chez Planete Oui (pas trouvé le mix pour ilek) :

1 J'aime

J’me disais bien… Mais toute ces sociétés arrivent à avoir assez uniquement avec l’hydro pour tous leurs clients ? Parce que ce sont les heures ou EDF et les autres sollicitent l’hydro également.

C’est pas juste une histoire de certificats verts ?

Oui mais ça ne change pas le fait qu’ils ont recours uniquement selon eux à :

100% renouvelable : ilek achète uniquement de l’énergie produite par la force du vent, de l’eau, du soleil (prochainement) ou en utilisant des biodéchets pour le gaz.

Et ils précisent qu’ils ne se servent pas de l’ARENH, mais aux heure de forte demande, tout le monde sollicite l’hydro, donc je me demande comment l’hydro peut fournir tous les « fournisseurs vert » qui n’ont pas l’accès à l’ARENH et en même temps les autres. Ou alors ils mentent et se servent en nucléaire aussi.